ActuBurkina
A la une Santé

Approvisionnement des banques de sang au Burkina : L’Association « Tout au féminin » apporte sa contribution

Dans l’optique d’approvisionner les banques de sang, l’Association « Tout au féminin » a initié une collecte de sang, le 20 août 2022 au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) à Ouagadougou. Dans les jours à venir, l’association entent initier une collecte de kits scolaires et mettre en place un système de parrainage en faveur des enfants déplacés.

Les membres de l ’Association « Tout au féminin » se sont donnés rendez-vous, le 20 août dernier au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) à Ouagadougou pour une journée de don de sang. Ils ont effectué le déplacement pour poser le geste qui peut sauver des vies humaines. « Nous avons fait le constat que dans certains centres de santé notamment les maternités, les femmes et les enfants ont souvent besoin de sang. Malheureusement, il n’y a pas suffisamment dans les différentes banques de sang de notre pays.  C’est pour cela nous avons voulu apporter notre contribution à travers cette journée de don de sang », a expliqué Mariam Bélem, présidente de l’association « Tout au féminin ».

La présidente de l’Association « Tout au féminin, Mariam Bélem

 Après le don de sang, l’association entend initier d’autres actions pour le bien-être de la femme. Il s’agit d’une collecte de kits scolaires et un système de parrainage des enfants déplacés.  « Nous voulons initier une collecte de kits scolaires au profit des enfants déplacés à travers un système de parrainage, c’est à dire identifier les enfants dont les parents sont démunis, voire incapables de payer la scolarité de leurs enfants. Et ce travail a déjà débuté », a fait savoir Mariam Bélem.

Quelques membres de l’Association « Tout au féminin »

Signalons que la journée a été placée sous le parrainage par Harouna Dabré, plus connu sous l’appellation « Lengha Fils » sur le réseau social Facebook.

Pour rappel, l ’Association “Tout au féminin” a été créée en 2018.  Elle a pour objectif de contribuer au bien-être et à l’épanouissement de la femme, de la jeune fille et de l’enfant burkinabè à travers des activités en lien avec la santé, l’environnement, l’éducation, le genre, et les questions juridiques.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

 

 

Articles similaires

ECONOMIE : la Côte d’Ivoire, 4e pays ayant la croissance la plus rapide au monde (Rapport)

ActuBurkina

FIDELES TUES A HANTOUKOURA : le MPP pour l’accélération du «recrutement de volontaires »

ActuBurkina

GAMBIE : une commission d’enquête sur les biens de Jammeh installée

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR