ActuBurkina
A la une Economie

AFRIQUE SUBSAHARIENNE FRANCOPHONE : découvrez les 5 plus grosses fortunes en 2016, selon le magazine Forbes

Dans son édition de décembre 2016-janvier 2017, le magazine Forbes Afrique vient de publier la deuxième édition de son classement des plus grosses fortunes individuelles ou familiales, en Afrique francophone subsaharienne, une partie du continent souvent absente dans les classements consacrés aux personnes les plus riches du monde. Le classement des 30 plus grosses fortunes d’Afrique francophone subsaharienne annuel  enregistre  pour la première fois une femme: la Camerounaise Kate Fotso.

 

Dans ce deuxième exercice annuel, le numéro spécial de décembre de Forbes Afrique retient les fortunes supérieures à 175 millions de dollars, et l’étoffe par rapport au classement 2015 de six nouvelles entrées.

Le Camerounais Baba Danpullo, patron du groupe minotier Le Coq Rouge, reste en tête du classement avec 940 millions de dollars. L’homme d’affaires, à la tête de Brodon Finex, est aussi présent dans l’agro-industrie, notamment le thé et le coton.

L’industriel belge, George Forrest, né en République Démocratique du Congo (RDC), occupe la seconde place, avec une fortune de 800 millions de dollars.

La personne la plus riche dans cette zone «longtemps délaissée par la presse économique» reste le Camerounais Baba Danpullo qui possède une fortune de 940 millions de dollars et s’approche ainsi plus que jamais du milliard de dollars. Cet ancien camionneur devenu milliardaire a pu engranger sa fortune grâce à des investissements dans plusieurs secteurs dont l’immobilier, les télécoms et l’agro-industrie.

George Forrest, le patron du groupe Forrest qui opère notamment dans le BTP, les cimenteries, les mines, la banque, l’agroalimentaire et les énergies renouvelables, en RD Congo, occupe la deuxième marche du podium. La fortune de cet entrepreneur d’origine belge est actuellement estimée à 800 millions de dollars.

Le Camerounais Paul Fokam Kammogne arrive en 3è position, avec une fortune estimée à 690 millions de dollars. Il est le patron d’Afriland First Group qui opère essentiellement dans la banque, la microfinance, l’assurance, la communication et l’immobilier.

Les Rawji, une famille d’origine indienne, arrivée il y a environ un siècle, en RD Congo, occupe le 4è rang. La fortune de cette famille active essentiellement dans la banque (groupe Rawbank), la distribution de biens de consommation, la distribution automobile et la logistique, est estimée à 630 millions de dollars.

L’homme d’affaires franco-malgache Ylias Akbaraly ferme le top 5, avec une fortune estimée à 460 millions de dollars. Il est le patron du groupe Sipromad qui est actif dans divers secteurs dont l’industrie, le tourisme, l’aviation, l’immobilier, la sécurité, les télécommunications et les nouvelles technologies.

Articles similaires

CRISE A L’UPC : « le MPP n’est mêlé, ni de près, ni de loin… »

ActuBurkina

Passation de charges à la Primature : « Ma mission est celle qui est dictée par le peuple »,  dixit Dr Lassina Zerbo, nouveau Premier ministre burkinabè

ActuBurkina

CORONAVIRUS: le Burkina totalise 114 cas 

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR