ActuBurkina
A la une Société

BLESSES DE L’INSURRECTION POPULAIRE ET DU PUTSCH: l’Etat vole à leur secours

Les blessés de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du putsch manqué du 16 septembre ont vu leur peine un tant soit peu soulagée avec la remise, par l’Etat, de la somme de 300 000FCFA à chacun d’eux ce jour 15 décembre à Ouagadougou.

Composés d’hommes et de femmes, de jeunes et de personnes du 3e âge, les blessés de l’insurrection populaire et du putsch manqué du 16 septembre ont répondu présent à l’appel du gouvernement, ce jour 15 décembre. En effet, celui-ci a décidé d’octroyer la somme de 300 000FCFA à chacun des blessés des deux événements. Selon Nicole Angéline Zan/Yélémou, l’Etat en agissant ainsi, n’entend pas indemniser ces fils et filles « qui se sont battus vaillamment pour la patrie » mais leur apporter « un appui symbolique ». A l’en croire, ces blessés sont au nombre de 927. Issouf Nacanabo, représentant des blessés, a remercié le gouvernement pour ce geste qui leur permettra de retrouver un tant soit peu le sourire.

Al CAPPUCCINO

Articles similaires

LUTTE CONTRE LA COVID-19 AU BURKINA : un nouveau comité national de gestion de la pandémie, installé

ActuBurkina

TCHAD : 3 morts et 56 blessés dans deux attentats-suicide

ActuBurkina

Nigeria: Un Naufrage d’un bateau fait 106 morts

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR