A la une Politique

PRESIDENTIELLE du 22 novembre : Kadré Désiré Ouédraogo mobilise ses troupes

Le mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso a tenu une assemblée générale hier  30 septembre 2020,   dans un Palais de la culture Jean Pierre Guingané, à Ouagadougou,  qui a refusé du monde. Face à ses militants,  le champion de ce mouvement en la personne de Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) a livré son message à la jeunesse dans le cadre des élections législatives et présidentielle à venir. L’assemblée a été une occasion pour le mouvement de présenter sa plateforme numérique de collecte de fonds dans le but de soutenir leur candidat.

La bataille pour la conquête du poste de président du Faso est un combat de la jeunesse. C’est l’essentiel du message qu’a livré Kadré Désiré Ouédraogo lors de cette assemblée générale. « Les élections du 22 novembre prochain sont pour nous tous une occasion unique de tourner une nouvelle page glorieuse de  l’histoire politique de notre pays et cette page glorieuse, je veux la tourner avec la jeunesse du Burkina Faso pour que nous fassions advenir ce que nous souhaitons », a déclaré KDO. Pour le candidat de ce mouvement, la jeunesse burkinabè, au regard de cette forte mobilisation et l’enthousiasme qui se dégage, partage avec lui, ses ambitions qui ne sont rien d’autre que la restauration des valeurs de paix, de stabilité, de solidarité, de liberté, de bonne gouvernance, d’ordre et de discipline. Il a dit être alors confiant quant à une issue favorable à son élection  au soir du 22 novembre.

Et pour un candidat qui dit être avec  la jeunesse, quoi de plus normal que de donner la parole aux jeunes. Ces derniers, par le biais de leur représentant,  ont peint en noir la situation actuelle du pays. Selon ces jeunes, le visage que présente le pays est très désolant au regard de la crise  sécuritaire en passant par la grogne  sociale, la pauvreté grandissante, etc. A leur avis, le candidat du mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso est la meilleure carte sur laquelle il faut miser pour sortir le pays de cette impasse. « Il a assumé de nombreuses responsabilités sur le plan national et international, il a été vice-gouverneur de la BCEAO, le meilleur Premier ministre du Burkina Faso, il a été président de la commission de la CEDEAO pendant 4 ans, il maitrise les difficultés du pays »,  a laissé entendre Issouf Ouédraogo, représentant des jeunes du mouvement Agir ensemble.

Outre les jeunes, l’autre moitié du ciel a aussi décidé d’accorder sa confiance à KDO. Elles ont à leur tour affirmé leur soutien sans faille au candidat pour la conquête de la magistrature suprême. « Vous serez le prochain président du Faso par la volonté de Dieu et des femmes »,  clamé la porte-parole des femmes selon qui les femmes sont prêtes et  mobilisées  autour de KDO, celui-là qui  transformera positivement le pays dans l’optique de léguer aux générations futures un Burkina Faso uni, prospère, réconcilié, solidaire, où il fait bon vivre.

En marge de cette assemblée, le mouvement a présenté sa plateforme de collecte de fonds dont le but est de soutenir financièrement leur candidat. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la culture du rassemblement et la participation de tous. « Ce geste veut dire que chaque Burkinabè peut apporter sa contribution à l’édification de notre pays qui que vous soyez, où que vous soyez, quel que soit vos revenus. C’est cette solidarité que je veux instaurer »,  a précisé le candidat de Agir ensemble.

Les anciens et les chefs coutumiers ont apporté leurs bénédictions afin que Dieu et les mânes  des ancêtres accompagnent celui qu’ils considèrent comme leur frère et fils.

      Désiré ILBOUDO

            (Stagiaire)

Articles similaires

FINALE DE LA COUPE DU FASO : les Electriciens se sont fait électrocuter par le RCK

ActuBurkina

LE PROCUREUR GENERAL LAURENT PODA à propos des « koglwéogo » : « Le Burkina Faso est un Etat droit où le droit de rendre justice a été confié à la seule institution judiciaire »

ActuBurkina

AVOCATS RECUSES : la mise au point de la Haute Cour de Justice

ActuBurkina

Laisser un Commentaire