ActuBurkina
A la une Société

UTILISATION DES RESEAUX SOCIAUX : la LIPF contre la publication de propos et images discourtois

Ceci  est la déclaration de  la Ligue islamique pour la paix au Faso (LIPF) qui  déplore la publication de propos ou d’images insupportables à laquelle se livrent certains Burkinabè sur les réseaux sociaux.

« La Ligue islamique pour la Paix au Faso (LIPF), soucieuse de la paix sociale et du vivre-ensemble, est consternée depuis un certain temps, par l’attitude de bons nombres d’utilisateurs des réseaux sociaux. Ces réseaux sociaux, notamment WhatsApp, Facebook, Messenger, sont devenus un terreau fertile où se déversent des publications audio-visuelles, des écrits et des images de tout genre. Ces publications relèvent de l’ordre du désordre et de la mauvaise foi pour des intentions malsaines, au service de l’instabilité pour notre pays.

Entre-temps, la Ligue islamique pour la paix au Faso, a assisté presqu’impuissante à des publications de déshonneur sur les corps et autres attaques contre nos Forces de défense et de sécurité (FDS) dans les réseaux sociaux et, sans tenir compte du respect envers les familles de ces vaillants soldats tombés sur le champ d’honneur.

Récemment, la LIPF observe sur les mêmes réseaux sociaux, des vidéos d’insultes et d’injures de certains musulmans envers d’autres sur fond de tensions. Et cela a créé un tollé au sein de nos différentes populations, sans ignorer l’affrontement de Djikofê où deux personnes ont perdu malheureusement la vie.

La situation comportementale sur les réseaux sociaux laisse à désirer, car le Burkina Faso est un pays de valeurs et d’intégrité morale. Le pays a besoin de la cohésion de ses fils et filles, loin de toutes ces manipulations qui ne font pas notre fierté. Chose qui ne bâtit pas notre vivre-ensemble et notre union-sacrée pour un Burkina de progrès et d’entente. C’est pour cela que la Ligue islamique pour la Paix au Faso, artisane de la paix sociale, se saisit de cette occasion pour interpeller, d’une part, les autorités à se pencher avec détermination sur  le cas des réseaux sociaux et d’autre part, interpeller la Fédération des Associations Islamiques, l’organe faîtière de l’islam au Burkina, à poser un regard et des actions à l’endroit de ceux qui veulent ternir l’image de notre belle religion, pour que cessent les attaques tous azimuts des uns et des autres sur les réseaux sociaux et même au-delà.

La Ligue islamique pour la paix au Faso invite les populations du pays des Hommes intègres, à éviter les publications et les partages des écrits, audio, vidéos et images discourtois, haineux et susceptibles de compromettre notre vivre-ensemble et nos valeurs morales léguées par nos parents.

Pour la Ligue islamique pour la paix au Faso, l’intérêt supérieur de la Nation et l’amour des uns et des autres doivent nous impliquer tous et prévaloir sur nos intérêts personnels.

Tous pour la Paix, la Paix et la Paix !

Qu’Allah le Tout-Puissant bénisse le Burkina Faso ! »

Fait à Ouagadougou le 9 mars 2019

Pour La Ligue islamique pour la paix au Faso

Le Président

El Hadj Ousseni TAPSOBA

Ambassadeur de Paix

Articles similaires

Suspension des programmes de Radio Oméga: les OPM exigent du gouvernement la levée immédiate et sans conditions de la mesure

ActuBurkina

Burkina Faso : L’exportation des céréales sous le coup d’une suspension

ActuBurkina

Burkina: compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 24 mars 2023

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR