ActuBurkina
A la une Société

TRAFIC PRESUME DE BEBES AU NIGER : les mis en cause retournent en prison

Condamnée en mars à un an de prison pour un trafic de bébés, la vingtaine de personnes dont l’une des épouses du principal opposant nigérien Hama Amadou, ont commencé à retourner en prison  pour  purger le reste de leur peine.

Après avoir bénéficié d’une remise en liberté conditionnelle, les personnes condamnées à un an de prison ferme dans le cadre de cette affaire, ont reçu notification de la décision d’incarcération ce mercredi. Ainsi, elles retournent en prison pour purger le reste de leur peine. Selon les informations, les femmes seront incarcérées à Kollo et les hommes à Say, deux villes situées au sud de la capitale, Niamey.

Le grand absent, Hama Amadou, arrivé deuxième de la présidentielle de 2016 et qui vit en exil à l’étranger, et poursuivi dans le cadre de cette affaire, a également écopé d’un an ferme.

CD

Articles similaires

Mali: plus de 30 soldats maliens tués dans une attaque

ActuBurkina

Compte rendu du conseil des ministres du 03/08/2016

ActuBurkina

CSC : Victoria Ouédraogo, membre du collège, a rendu le tablier

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR