ActuBurkina
A la une Société

Cité de Bassinko: les résidents toujours sans électricité

L’Amicale des résidents de la cité 488 logements de Bassinko a tenu une conférence de presse ce 26 novembre 2023 au sein de la cité pour réclamer l’électrification de la dite cité qui n’est toujours pas effective depuis 2018. L’amicale de la cité dénonce un abus de confiance entre le Centre de gestion des cités (CEGECI) et les résidents.

 Les résidents de la cité 488 logements de Bassinko vivent, depuis 2018, dans l’obscurité totole et ce après plusieurs démarches et actions menées auprès de la dirction Générale du Centre de gestion des cités (CEGECI). A travers une conférence de presse tenue ce 26 novembre 2023 au sein de la cité de Bassinko, l’amicale des résidents a réclamé l’électrification de la dite cité en dénoncant un abus de confiance entre le Centre de gestion des cités (CEGECI) et les residents, car dissent-ils, l’électrification de leurs logements devait être effective depuis 2018 comme convenu dans le projet de logements.

Le président de l’Amicale des résidents de la cité des 488 logements de Bassinko, Alexandre Zono a expliqué qu’en 2021, les residents de la cite ont rencontré la direction générale de CEGECI pour lui exposer le problème d’électrification. Il s’en est suivi des promesses non réalisées.

Le présidium de la conférence de presse

A l’en croire, autres démarches en 2022 ont été faites auprès du ministère en charge de l’énergie. Il est ressorti à travers la direction générale de la SONABEL, des devis non payés de la part du CEGECI en ce qui concerne le projet de réalisation des logements de Bassinko.

Ayant donc fait le constat que les lignes ne bougent toujours pas, les residents ont voulu donner de la voix.  L’amicale estime que l’Etat, à travers le ministère en charge de l’habitat doit donner le bon exemple en matière de construction, de viabilisation et de gestion des cités au Burkina Faso.

Alexandre Zono a estimé que la cité de Bassinko n’est pas digne d’une cité viabilisée. Pour lui, plusieurs paramètres dont l’électrification  sont à prendre en compte dans la réalisation d’un projet de construction d’une cité.  L’Amicale des résidents de la cité des 488 logements disent envisager d’autres actions comme des sit-in à CEGECI ou le recours à la justice pour mieux se faire entendre

Jacintha DRABO

 (stagiaire)

Articles similaires

BRESIL : le fils du président de Guinée équatoriale aux prises avec la douane

ActuBurkina

Request for Quotations

ActuBurkina

FESPACO 2017: PROGRAMME DES PROJECTIONS du 1er MARS 2017

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR