ActuBurkina
A la une Economie

SOCIETES MINIERES IMPLANTEES AU BURKINA FASO : Les premiers responsables chez le président du Faso  

 

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le 20 juin 2016, des présidents de sociétés minières implantées au Burkina Faso. Ceux-ci sont allés s’assurer que leur partenariat avec le Burkina Faso est toujours gagnant-gagnant.

 

Les présidents de sociétés minières implantées sur le sol burkinabè ont rencontré le 20 juin 2016, à son palais de Kosyam, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. A leur sortie d’audience, c’est le PDG de la société SEMAFO, Benoît Désormeaux, qui a confié l’objet de la visite à la presse en ces termes : « Nous avions demandé à rendre une visite de courtoisie au président du Faso. L’industrie minière, vous le savez, est une industrie qui contribue au développement social, communautaire et économique au Burkina Faso, et nous, nous nous voyons comme de grands partenaires du gouvernement et de la population du Burkina Faso. Nous sommes donc venus discuter avec le président, des contraintes et des enjeux auxquels les compagnies minières font face aujourd’hui et nous assurer que nous sommes toujours dans un partenariat gagnant-gagnant avec le Burkina Faso et les sociétés minières. La rencontre était positive. » Selon Benoît Désormeaux, le secteur économique mondial a fait en sorte qu’aujourd’hui, les compagnies minières ne vivent pas la même situation qu’en 2010 alors que le cours avait atteint le sommet. Et de noter qu’en 2013, le cours avait atteint un niveau assez bas pour finir, en 2015, à        1 050 dollars l’once ; ce qui amène certaines contraintes. Les patrons de sociétés minières voulaient donc s’assurer qu’au niveau des changements, au niveau économique, les enjeux soient bien compris par les deux partenaires afin que l’on conserve un équilibre qui soit gagnant-gagnant pour les compagnies et les populations. « Nous sommes donc là pour travailler à trouver de meilleures solutions », a mentionné M. Désormeaux.

Christine SAWADOGO

Articles similaires

TRANSITION AU MALI: Le président Bah Ndaw dément les rumeurs de démission

ActuBurkina

EGYPTE : plus de 60 sites internet bloqués

ActuBurkina

BALAI CITOYEN ET CGD : Un panel-débat sur la mise en œuvre des acquis de la Transition  

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR