ActuBurkina
A la une religion

Site litigieux de Pazanni :  la reconstruction de la mosquée va couter plus de 100 millions de FCFA  

La Coordination des jeunes musulmans du Burkina (CJMB) a animé une conférence  de presse, le 15 octobre 2021 à Pazanni, à Ouagadougou. Objectif : faire « un compte rendu exhaustif  à la jeunesse, à la presse et particulièrement aux fidèles musulmans du monde » sur le début des travaux de la reconstruction de la mosquée dudit quartier estimée à plus de 100 000 000 FCFA.

La nouvelle mosquée en construction à Pazanni sur les ruines de celle détruite il y a de cela plusieurs mois, va couter plus  de 10 millions de FCFA.  Ce sont une école de six classes, un forage et une clôture qui sortiront bientôt de terre sur le désormais ex-site à polémique. L’information a été donnée par  la Coordination des jeunes musulmans du Burkina (CJMB), le 15 octobre dernier.  Des réalisations qui seront possibles grâce au soutien de l’association pour la bienveillance humanitaire ainsi que la Fédération des associations islamiques au Burkina Faso(FAIB).   Le  vice-président de la CJMB, Aboubacar Dianda,  et ses camarades qui étaient en première ligne contre la destruction de ladite mosquée, sont aujourd’hui, non seulement soulagés du dénouement de l’affaire mais ont tenu à remercier tous ceux qui se sont impliqués. A en croire les conférenciers, pour suivre le bon déroulement des travaux, un comité tripartite (FAIB-CJMB-population de Pazanni) a été mis en place et mieux, les travaux sont surveillés de très près car «  la jeunesse musulmane n’accepte pas le mouta-mouta ».

En tout cas, la CJMB a tenu à  remercier le président du Faso, le  ministre en charge de l’administration du territoire de l’époque, Siméon Sawadogo, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé et la FAIB pour leur implication qui a permis de désamorcer la crise.

CD

Articles similaires

Conseil des ministres : des noms de personnalités attribués aux universités de Fada N’Gourma, de Ouahigouya et de Dédougou

ActuBurkina

GSPR : des éléments du GSPR accusés d’escroquerie et de blanchiment de capitaux

ActuBurkina

COTE D’IVOIRE : un nouveau gouvernement formé

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR