ActuBurkina
A la une Culture

SEYDONI PRODUCTION: 3 jours d’activités pour célébrer ses 20 ans d’existence

1994- 2014; cela fait 20 ans que l’entreprise culturelle Seydoni Production s’est mise au service de la culture burkinabè. Et 20 ans ça se fête. Compte tenu des évènements de fin 2014, les responsables de la structure qui n’ont pas pu fêter l’anniversaire à l’année indiqué ont décidé de le faire en 2015 autour de 3 grandes dates.

Les activités débuteront d’abord par une journée porte ouverte le 26 mars prochain au sein de l’entreprise. Une journée au cours de laquelle, la population burkinabè pourra visiter les locaux de Seydoni Production; toute chose qui leur permettra de comprendre comment une œuvre est enregistrée, éditée et distribuée sur le marché. Elle pourra également se remémorer avec des archives des 20 ans d’existence de la structure qui seront exposés.

Le lendemain 27 mars, sera organisé un diner gala dans l’un des pavillon climatisé du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO). Cette somptueuse soirée au cours de laquelle Cinq cent invités sont attendus sera retransmise en direct à la télévision nationale. Le spectacle sera assuré par les artistes Sékouba Bambino, Amity Méria, Bil Aka Kora et bien d’autres. L’accès à la salle sera conditionné par la somme de 25 000 F CFA. Ceux qui n’ont pas cette somme n’ont pas à s’en faire car Seydoni, afin de permettre à tout le monde de vivre la fête a prévu organiser le 28 mars, un méga concert à la Place de la nation ou de la Révolution. Ce concert qui sera entièrement en live verra la participation d’une pléiade d’artistes aussi bien nationaux qu’internationaux.

Mais bien avant ce méga concert prévu pour 19h, une conférence débat se tiendra à l’Institut français de Ouagadougou autour du thème  » Vivre de musique, est -ce possible pour les artistes et les entreprises culturelles? ». Au cours d’une conférence de presse animée hier 18 mars, Prospère Traoré, directeur général de Seydoni Production a remercié tous ceux grâce à qui la structure a pu fonctionner jusqu’à maintenant. Il a expliqué que l’objectif de l’évènement est de saisir l’occasion pour sensibiliser sur le besoin de soutenir la culture pour que l’industrie culturelle soit viable et pour que les artistes puissent vivre de leur art.

Articles similaires

Mali: vers un retrait total de Barkhane et de Takuba 

ActuBurkina

MISS UNIVERSITES 2016 : Carine Yanogo couronnée  

ActuBurkina

PROJET DE PARTI UNIFIE EN COTE D’IVOIRE : le PDCI pas partant avant 2020

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR