ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Sénégal: Le procès de l’opposant Ousmane Sonko pour viols présumés renvoyé au 23 mai prochain

Le procès du leader de l’opposition sénégalaise, Ousmane Sonko, a été renvoyé au 23 mai 2023, rapportent des médias ce mardi 16 mai. Le maire de Ziguinchor est accusé de « viols présumés » dans cette affaire par une ex-employée d’un salon de massage sénégalais.

Le jugement du leader du parti Les Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), concernant l’affaire « Adji Sarr », a été encore renvoyé ce mardi 16 mai 2023 au 23 mai prochain, soit le mardi prochain.

Ousmane Sonko ne s’est pas présenté devant le tribunal. En effet il accuse le pouvoir en place de vouloir lui barrer la route pour les scrutins à venir. L’audience de ce jour n’a duré  qu’ une vingtaine de minutes. Le procès a donc été renvoyé d’office au 23 mai 2023 par le président de la chambre criminelle pour une question de procédure.

« La plaignante Adji Sarr était bien là dès 9h du matin dans la grande salle du palais de justice, qui n’était pas comble, les rangs étaient clairsemés », a-t-elle signifié.

Lire aussi: Sénégal: Pour diffamation, Ousmane Sonko écope de 2 mois de prison avec sursis

Le procès de ce jour a provoqué depuis hier lundi  des échauffourées entre les forces de l’ordre et les partisans du leader de la coalition Yewwi Askan Wi. Deux décès avaient été enregistrés à Ziguinchor, selon le ministère de l’Intérieur. Des dégâts matériels sont également à signaler à Dakar.

ActuBurkina

Articles similaires

Mort de 31 militaires et 3 VDP au Burkina: « Le Burkina triomphera de cette épreuve quelle que soit l’adversité » (Balai citoyen)

ActuBurkina

Mariam Sankara : « Le pardon ne se décrète pas »

ActuBurkina

MARIAM SANKARA à propos des attentats : « le but ultime… serait que nos citoyens … regrettent le régime dictatorial déchu… »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR