ActuBurkina
A la une Culture

Salon international des langues et de l’alphabétisation de Ouagadougou:  l’accompagnement du MAECR-BE sollicité 

Son Excellence Monsieur le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur Karamoko Jean Marie Traoré, a accordé une audience le 27 février 2024 au co-promoteur du salon international des langues et de l’alphabétisation de Ouagadougou.

Cet évènement qui s’annonce pour la première fois en fin avril 2024, selon Ali Komi, a pour objectif de contribuer à faire des langues, un vecteur d’intégration et de souveraineté ; d’où le thème « Langues nationales et souveraineté des peuples », avec comme proposition de pays invités d’honneur le Mali et le Niger.

Il est donc venu solliciter l’avis et l’appui de SEM Karamoko Jean Marie Traoré, afin que le choix des deux pays soit effectif et qu’ils répondent présents au rendez-vous de Ouagadougou.

Au regard de l’intérêt et de la pertinence de l’évènement dans le contexte de l’AES, le ministre en charge des Affaires étrangères a par avance félicité les organisateurs.

Pour lui, cette initiative est l’un des éléments qui permettent de donner corps à une décision politique qu’est la création de l’Alliance des Etats du Sahel.

Et choisir le Mali et le Niger comme invités d’honneur est tout à fait logique, car ces pays tout comme le Burkina sont dans une dynamique de promotion et de revalorisation de leurs langues nationales et de leurs valeurs endogènes.

SEM Karamoko Jean Marie Traoré a par conséquent rassuré le visiteur, de jouer sa partition pour que les deux pays frères soient effectivement présents à ce salon international des langues et de l’alphabétisation de Ouagadougou, car c’est aussi en cela que l’AES va construire une fierté à l’international.

DCRP/MAECR-BE

Articles similaires

Noyades des enfants : la police nationale exhorte  les parents à la vigilance

ActuBurkina

Lutte antiterroriste : Le Burkina interpelle le président Bazoum sur la sous-traitance de la sécurité du Niger

ActuBurkina

EQUITE DE GENRE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE AU BURKINA: Women in global health joue sa partition

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR