ActuBurkina
A la une Politique

RPR : Aly Badra Ouédraogo à la tête du bureau exécutif national

Le Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR) a tenu son congrès extraordinaire le 21 janvier 2017, à Ouagadougou, au cours duquel les militants  ont fait le tour d’horizon des différentes questions touchant à la vie de la nation et invité le gouvernement, les populations et la classe politique à se donner la  main pour un développement inclusif du pays. A l’issue des travaux, les congressistes ont procédé à la mise en place d’un nouveau bureau exécutif national.

 C’est dans  un Palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingané plein à craquer que s’est déroulé le congrès extraordinaire du  Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR), le 21 janvier dernier, sous le thème : « Réconciliation nationale, développement endogène et défis sécuritaires : rôle et responsabilité de la classe politique ». Après avoir disséqué le thème, fait l’état des lieux de la vie du parti, les congressistes ont revisité les textes du parti en adéquation avec le nouvel organigramme en vue de redimensionner ses instances, organes et structures. A ce titre, un bureau exécutif national de 23 membres piloté par Aly Badra Ouédraogo, par ailleurs président du bureau politique national, a été mis en place à l’issue des travaux. Selon donc le président du bureau exécutif national, Aly Badra Ouédraogo, en 18 mois d’existence, il était nécessaire de « nous asseoir, de nous parler, de nous regarder dans le rétroviseur de la vie politique nationale pour corriger nos imperfections et nos erreurs pour mieux naviguer avec plus de détermination et d’engagement pour des victoires futures ».  Car, de l’avis de M. Ouédraogo, le parti a évolué et quoi de plus normal que de s’adapter à cette réalité.  « … Un parti politique est un organisme vivant et il faut à tout moment s’adapter.  Nous pensons que de sa création à ce jour, le parti a bénéficié d’une marge de progression assez  appréciable qui nous imposait  le devoir de revisiter non seulement les textes du parti mais aussi de redimensionner le bureau en fonction de nos ambitions et de la ligne politique du parti… », a-t-il dit. Au cours des travaux, les congressistes se sont penchés sur chaque aspect du thème, et ont lancé un vibrant et pressant  appel à l’ensemble de la classe politique à un dialogue politique  inclusif  et au respect des règles du jeu démocratique.

Tout en marquant son adhésion au Plan national de développement économique et social (PNDES), le parti a réaffirmé son soutien indéfectible au président du Faso et l’a invité à « imprimer une gouvernance vertueuse inclusive dans l’intérêt supérieur des Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur ».

Par ailleurs, le RPR a adopté trois recommandations à savoir la prise de conscience par la classe politique nationale de son rôle et de sa responsabilité pour l’avènement d’une véritable réconciliation nationale, la mise en œuvre efficace et efficiente du PNDES pour un développement endogène et équitable, la collaboration entre population et Forces de défense et sécurité (FDS)  dans le cadre de la lutte contre l’insécurité et la dotation de ces dernières en moyens logistiques. Outre les recommandations, les congressistes ont également  formulé des motions.

Ils n’ont pas manqué de faire un clin d’œil aux Etalons dans leur chevauchée pour la conquête du titre continental.

Colette DRABO

 

 Quelques membres du Bureau exécutif national (BEN)

-Président du BEN, président du BPN: Ouédraogo Aly Badra

-Vice-président chargé de l’orientation stratégique et des questions politiques: Balma Roger

-Secrétaire général, directeur du siège du part: Kaboré Justin

-Secrétaire national à l’organisation: Ouédraogo Madi

-Secrétaire national aux affaires juridiques et droits humains: Sawadogo Innocent Windwaoga Armel

-Secrétaire national à la communication, porte-parole du parti: Bonkoungou Justin

Articles similaires

PHILANTHROPIE : un Africain, 6e personne la plus charitable au monde

ActuBurkina

Coopération bilatérale : Le Premier ministre en visite de travail et d’amitié en Iran

ActuBurkina

PRIX DES HYDROCARBURES: Une baisse de 25 F CFA annoncé

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR