ActuBurkina
A la une Société

RENCONTRE GOUVERNEMENT/SYNDICATS : c’est parti pour 8 jours de concertations

La rencontre annuelle gouvernement/organisations syndicales  au titre de l’année 2016 a débuté ce  24  janvier 2017, à Ouagadougou. Les concertations qui se poursuivent jusqu’au 31 janvier prochain, devront permettre  aux organisations   syndicales   d’exposer leurs préoccupations  en vue  d’une recherche de solutions.

Examiner  l’état de mise en œuvre des engagements du gouvernement en 2015 et les réponses aux doléances et préoccupations des  organisations syndicales  des travailleurs au titre de l’année 2016. C’est tout le sens de la rencontre gouvernement/ syndicats qui se tient du 24 au 31 janvier 2017. Ainsi, les travaux seront sanctionnés, à l’issue des 8 jours de travaux, par un communiqué final signé par les deux parties et feront l’objet de suivi par un comité paritaire institué à cet effet.

Selon Paul Kaboré, président de mois des centrales syndicales, les engagements pris par le gouvernement  en 2015 n’ont pas été respectés. Mieux, « une décision  unilatérale a été prise par le gouvernement  sur l’IUTS au mépris des conclusions de la commission bipartite mise en place à cet effet ». Tout en réaffirmant le profond attachement du monde syndical au principe de la parole donnée, M. Kaboré a rassuré de la disponibilité et de l’engagement des partenaires sociaux à œuvrer pour un climat social apaisé tout en mettant un point d’honneur au dialogue franc, sincère et constructif.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba qui a présidé l’ouverture des travaux, a pour sa part rassuré que le gouvernement s’attèle au respect des engagements pris le 11 septembre 2015, lors de la rencontre gouvernement / organisations syndicales. Il a confié que des réflexions sont en cours sur certaines préoccupations, et pas des moindres, intéressant les travailleurs et le mouvement syndical.

Tout en exhortant les organisations syndicales à « tenir compte du contexte particulièrement difficile du pays durement éprouvé par les turbulences de ces dernières années et confronté à des défis majeurs d’ordre sécuritaire », le Premier ministre a souhaité que la concertation se déroule dans un esprit constructif, de compromis, voire de consensus qui permettra au pays de marquer des avancées notables dans sa marche quotidienne vers un mieux-être pour l’ensemble de ses citoyens.

Institué en 2008, la rencontre annuelle gouvernement/syndicats s’est révélée comme un moyen de consolidation du dialogue social, levier de la paix sociale et du renforcement de la gouvernance.

Colette DRABO

 

Articles similaires

​​​Mali: Amnesty International appelle à la protection des civils

ActuBurkina

FUNERAILLES DE AHMED KATHRADA EN AFRIQUE DU SUD: Zuma, le grand absent

ActuBurkina

MALI: quatre Casques bleus tués dans une attaque

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR