ActuBurkina
A la une Politique

REFORME CONSTITUTIONNELLE ANNONCEE EN COTE D’IVOIRE : l’UA invite les partis politiques au dialogue

La révision constitutionnelle voulue par le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, et les désaccords au sein de la classe politique sont suivis de très près par l’Union africaine (UA). C’est à ce titre que l’institution panafricaine a dépêché un émissaire, Josephine Charlotte Mayuma Kala, hier vendredi 12 août, en Côte d’Ivoire, afin d’inviter les partis politiques au “dialogue” au sujet de la réforme constitutionnelle “pour éviter à la population des violences”.

“Nous sommes venus donner le message selon lequel les violences doivent être absolument évitées à la population, à tout le peuple ivoirien, aux femmes et aux hommes de ce pays. Qu’il faut absolument privilégier le dialogue pour éviter des conflits (..)”, parce qu’ “il y en a déjà beaucoup sur le continent africain”, a dit Mme Mayuma Kala à l’issue d’une audience avec le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan.

Il faut signaler que cette rencontre intervient au lendemain d’une conférence au cours de laquelle Affi N’Guessan a appelé à des manifestations de rue dès le mois de septembre pour “faire échec” à la réforme constitutionnelle engagée par le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Par ailleurs, il a indiqué que ces manifestations de rue se traduiraient par “des meetings de mobilisation” et “des marches de protestation”.

Des échanges avec les autres partis de l’opposition sont inscrits dans l’agenda de l’UA  qui entend ainsi véhiculer “un message de consolidation de la paix recouvrée en Côte d’Ivoire”.

CD

 

 

Articles similaires

Californie : une Cour d’appel relance les poursuites contre Michael Jackson pour abus sexuels sur mineur

ActuBurkina

MALI: cinq soldats portés disparus dans une nouvelle attaque

ActuBurkina

Burkina Faso: départ précipité d’Isaac Zida au Conseil des ministres

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR