ActuBurkina
A l'etranger A la une Edito

Recrudescence des massacres au Darfour : à quand la fin du décompte macabre ?

Entre 150 et 200 morts. Ce sont des chiffres publiés par diverses sources humanitaires suite à une attaque violente d’un village peuplé de massalits, par des miliciens arabes, dans l’État du Darfour occidental, le week-end écoulé.  Les violences ont débuté à Krink avant de s’étendre à d’El-Geneima, la capitale du Darfour-Ouest le 25 avril 2022, d’où une partie des habitants a fui et où la situation était encore confuse.

Si ces combats meurtriers sont le dernier épisode d’une série de règlements de comptes entre communautés qui se battent pour le contrôle de territoires, il n’en demeure pas moins que cette nouvelle attaque aurait été menée en représailles au meurtre de deux bergers arabes par des miliciens massalits ces derniers temps.

Les « janjawid » sont beaucoup plus connus pour leur méthode qui est de tout détruire, tuer et faire fuir pour empêcher que la vie reprenne. Ces derniers se sont, cette fois-ci, durement affrontés aux milices d’auto-défense des fermiers massalits qui sont désormais préparées pour de tels assauts.

Aussi, l’État du Darfour occidental est connu pour être une cible récurrente des miliciens arabes. En effet, les miliciens arabes cherchent à y empêcher l’installation pérenne des déplacés revenus s’installer sur leurs terres après la chute du régime d’Omar El-Béchir, alors qu’eux-mêmes y vivent et y font paître leurs animaux.

 Dans cette région proche de la frontière avec le Tchad, les populations arabes et massalits s’affrontent surtout pour des points d’eau et des pâturages, seules richesses de ce coin du Darfour. Alors, à quand la fin de ce décompte macabre quand on sait que les différents épisodes de violences au Darfour, ces derniers mois, sont favorisés par le vide sécuritaire créé par le putsch du général Abdel Fattah al-Burhan à Khartoum.

Actuburkina.net

 

Articles similaires

SERGE  BAYALA, ACTIVISTE, A PROPOS DE L’INCENDIE DE SON VEHICULE : « C’est un projet d’attentat à ma vie, planifié par l’Etat »

ActuBurkina

REINSERTION  SOCIALE D’ENFANTS EN SITUATION DE RUE : l’Ambassade de France vole au secours d’un collectif d’associations

ActuBurkina

ASSASSINAT DE DEUX MILITANTS DE L’ODJ DANS LE YAGHA: la CCVC pour l’ouverture d’une enquête au plus tôt

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR