ActuBurkina
A la une Société

Réconciliation nationale : le gouvernement annonce l’indemnisation des victimes dans les prochains jours

Le ministre d’Etat auprès de la présidence chargé de la réconciliation nationale, Yéro Boly, a rencontré les représentants des structures des personnes victimes de toute violences et d’injustice de 1960 à 2015 ce 5 juillet 2022 à Ouagadougou. L’objectif de cette tête à tête avec ces délégations était de les rassurer de la volonté du gouvernement d’accélérer le processus d’indemnisation pour aller vite à la réconciliation nationale.

Le processus de réconciliation nationale entrepris depuis 2014 par l’Etat burkinabè semble connaître son épilogue. C’est l’information donnée à la presse par le ministre en change de la réconciliation, Yéro Boly au cours d’une rencontre avec les différents représentants des victimes de 1960 à 2015.  65 740 623 886 FCFA, c’est la somme que l’Etat burkinabè va devoir débourser pour indemniser les 5 600 dossiers collectifs et 30 000 dossiers individuels, selon le bilan provisoire du HCRUN et le ministère en charge de la cohésion sociale à la date du 26 octobre 2021.

Selon le ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale, de 1960 à 2015 c’est au total, plus de 179 dossiers de « pertes en vies humaines », 543 dossiers de blessés, 839 dossiers de destruction des biens individuels, 71 dossiers de destruction des biens de sociétés, plus de 28 000 dossiers du contentieux administratif, 282 dossiers du contentieux foncier urbain.

A ces dossiers s’ajoutent ceux des 7 215 travailleurs déflatés de 1991 suite aux licenciements liés aux Programmes d’ajustement structurel (PAS), et ceux des 600 anciens étudiants de Cuba encore appelés « les orphelins de Sankara ».

Les participants à la rencontre

A en croire le ministre d’Etat, l’évaluation de plus de 65 milliards concerne principalement les dossiers de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, les dossiers du Coup d’Etat de septembre 2015, les dossiers « conflits entre agriculteurs et éleveurs de la région du Sud-Ouest », les dossiers du contentieux administratif des 27 militaires condamnés pour motif de tentative de coup d’état en 1996.

« Si pour certains dossiers, des actes administratifs suffisent pour apporter des solutions aux problèmes qui se présentent, pour d’autres, au-delà des indemnisations, des efforts de réparation s’avèrent nécessaires », a laissé entendre Yéro Boly.

C’est pourquoi, afin d’accélérer le processus de réconciliation en cours, le ministre en charge de la réconciliation nationale a pris l’engagement au nom du Gouvernement, de faire procéder à l’indemnisation des victimes dont les dossiers sont déjà traités et évalués par le HCRUN et qui sont en attente de paiement, les prochains jours.

« Toutefois, au regard du montant élevé des indemnisations, il est évident que la totalité ne peut être liquidée en un seul exercice budgétaire. Les indemnisations commenceront dans les tous prochains jours et se poursuivront progressivement sans interruption jusqu’à l’apurement des montants dus », a-t-il renchéri. Il a, en outre, confié qu’ils n’ont même pas encore le 1/10e du montant prévu.

Yéro Boly a, enfin rassuré que pour les autres dossiers en cours de traitement ou nouvellement enregistrés à ce jour au sein de son département ou au HCRUN, des instructions sont données pour accélérer leur traitement. Dans la foulée, le ministre a rappelé la tenue, dans les semaines à venir, du forum national sur la réconciliation nationale car pour lui, le processus de réconciliation de par son caractère participatif et inclusif, devra permettre aux filles et fils de « notre pays de faire définitivement le deuil de nos asthénies, de panser nos plaies, d’expier les fautes individuelles et collectives et d’écrire une nouvelle page de l’histoire ».

Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

Burkina : le complexe du W-Arly-Pendjari classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

ActuBurkina

CAN 2023 :   le sélectionneur de la Tanzanie suspendu pour 8 matches et écope d’une amende de 10 000 dollars

ActuBurkina

Allemagne : le délégué général du FESPACO distingué

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR