ActuBurkina
A la une Société

RECONCILIATION NATIONALE: la population de l’arrondissement 10 de Ouagadougou se concerte

Dans le but de recueillir les propositions des citoyens à la base sur la stratégie de la réconciliation nationale, le maire de l’arrondissement de 10 de Ouagadougou, Jérémie Sawadogo était en conclave avec sa population dans l’après-midi du 13 août dernier au siège de mairie. Plus d’une centaine de personnes ont participé à cette rencontre voulue par le ministère en charge de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

 Plus de 3 heures d’horloge. C’est le temps qu’a pris la rencontre de la population de l’arrondissement 10 de Ouagadougou, dirigée par le son bourgmestre, Jérémie Sawadogo, le 13 août dernier au siège de mairie. Plus d’une centaine de personnes ont pris part à cette rencontre dont l’objectif, selon le maire est de faire comprendre à la population, ce qu’est la réconciliation nationale pour qu’elle puisse mieux apporter ses propositions en termes de stratégies à déployer pour y parvenir efficacement. Cette rencontre a réuni des chefs coutumiers, des chefs religieux, des leaders d’association, des responsables d’ONG intervenant dans l’arrondissement et aussi des citoyens lambda.

Le maire Jérémie Sawadogo pendant la rencontre avec sa population

Selon le maire Jérémie Sawadogo, des questions comme celles de l’éducation du citoyen à la base, la corruption, des lotissements et les crimes de sang et économiques ont été évoquées sans tabou et des propositions de résolutions, selon le tryptique vérité-justice-réconciliation ont été faites par la population. « Au cours de la rencontre, non seulement des questions locales ont été soulevées par les citoyens mais aussi des questions d’ordre nationales », a -t-il laissé entendre.

Un habitant de l’arrondissement 10 prenant la parole

 A en croire le maire de l’arrondissement 10, toutes les propositions faites seront transmises dans un bref délai au niveau central, à l’effet de préparer le forum national sur la réconciliation nationale. « Ce qui est préconisé par les plus hautes autorités du pays, c’est la prise en compte des propositions des citoyens à la base sur toutes les questions de la réconciliation nationale », a conclu Jérémie Sawadogo.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

Afrique du Sud: nouveaux décès après des rites d’initiation

ActuBurkina

ÉGYPTE : plus de 235 morts dans l’attaque d’une mosquée dans le Sinaï

ActuBurkina

Chambre consulaire régionale de l’UEMOA : le président remet son rapport d’activité au chef de l’Etat

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR