ActuBurkina
A la une Ma parole Politique

Ré-inhumation de Thomas Sankara: La famille souhaite que ses restes retournent à Dagnoen

La famille du capitaine Thomas Sankara, qui a été tué le 15 octobre 1987 a fait une déclaration ce 16 février à Ouagadougou. Il ressort de cette déclaration le  souhait que les «restes» de l’ex-président «soient ramenés au cimetière de Dagnoen» où ils ont été exhumés pour des raisons judiciaires.

La famille Sankara par cet appel Solennel « demande une Grace Présidentielle afin que les restes du président Thomas Sankara ne soient pas ré-inhumés au Conseil de l’Entente». La famille de Thomas Sankara s’estime lésée dans le choix du lieu qui est le Conseil de l’Entente par la force de l’Etat qui n’ a pas suivi un consensus.

«Nous, la famille de Feu le président Thomas Sankara, nous nous sentons écrasée par la force de la puissance publique qui a décidé contre notre souhait de la ré-inhumation, au Conseil de l’Entente, des restes de mon époux, de notre père, de notre frère», soutient le texte.

Lire aussi Burkina : La famille de Thomas Sankara s’oppose au lieu de son inhumation

«Notre souhait est que les restes soient ramenés à Dagnoen où ils ont été exhumés, où à défaut, au Jardin de l’Amitié au bout de l’avenue Thomas Sankara ou encore au Jardin Yennenga», a affirmé la famille Sankara

La famille de Sankara, a mentionné que «toutes (ses) nombreuses tentatives de résolution de la question (tentatives de joindre le président de la Transition), et les propositions pour y arriver à un consensus, sont restées sans réponse».

La famille dit avoir engagé cette procédure dans le but de «simplement inhumer dignement pour la première fois» l’ancien président adulé par la jeunesse africaine et même au-delà de l’Afrique.

ActuBurkina

Articles similaires

NIGERIA : de nombreuses filles de Chibok seraient mortes en captivité

ActuBurkina

Rupture des relations diplomatiques avec la Taïwan:L’opposition dénonce « un divorce violent »

ActuBurkina

Augmentation de cas graves de Covid-19 au Burkina: le ministère en charge de la santé appelle au respect des mesures barrières

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR