ActuBurkina
A la une Edito

RDC : Kabila a-t-il seulement le souci de la démocratie et de la paix ?  

 

En République démocratique du Congo (RDC), des militants du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) ont organisé, le 4 juin dernier, une marche nationale de soutien à  Joseph Kabila. Cela à la faveur de la célébration de son 45e anniversaire. Ainsi donc, la RDC ne finira pas de surprendre ! Sinon, en quoi l’anniversaire d’un président constitue-t-il un évènement si  ce n’est pas dans une république bananière ? En tout cas, cette marche qui intervient deux semaines après l’interdiction à l’intérieur du pays, de celle de l’opposition, traduit un manque de sérénité dans les rangs du pouvoir de Kabila qui utilise la recette de l’ex-président burkinabè, Blaise Compaoré qui, alors acculé, appelait ses ouailles à descendre dans la rue et à remplir « recto-verso » des stades. Ce qui étonne plus, c’est que Kabila fils  semble avoir réussi à embarquer  des vieux censés être plus sages.

S’il  y a une marche qui n’aurait pas dû avoir lieu, c’est bien celle de samedi dernier

Sans doute a-t-il bien mouillé leur barbe. En tout cas, tous ceux qui soutiennent Kabila n’ont aucun respect pour le peuple congolais. Car, on le sait, Kabila est parvenu au pouvoir par les liens du sang et d’aucuns n’hésitent même pas à l’accuser de parricide. De toute évidence, s’il  y a une marche qui n’aurait pas dû avoir lieu, c’est bien celle de samedi dernier, dite de soutien à un président qui ne respecte pas la loi fondamentale de son pays. Mais comme en RDC, la préoccupation majeure des uns et des autres est de manger et de boire, il s’en est trouvé des gens pour manifester à tue-tête leur soutien au dictateur. Qui peut donc délivrer la RDC, ce grand pays aux mains de ce petit président au sens propre comme au figuré ?  L’Opposition ? Non, d’autant qu’elle  ne parle pas le même langage et qu’elle fait preuve d’incurie. En tout cas, l’opposition congolaise est  loin d’être un modèle.

Mamouda TANKOANO

Articles similaires

BOULKIEMDE-SANGUIE : toute activité de kolgwéogo strictement interdite jusqu’à nouvel ordre

ActuBurkina

Organisation du hadj 2023 : des gérants d’agences de voyages dénoncent « un échec total » et demandent un audit

ActuBurkina

AVIS DE RECRUTEMENT D’UNE SECRETAIRE DE DIRECTION ET D’UN AGENT DE LIAISON

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR