ActuBurkina
A la une Economie

Promotion du coton au Burkina : l’incubateur « Burkina textile » officiellement lancé

Le ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises, Serge Poda a procédé au lancement officiel des activités de l’incubateur BURKINA TEXTILE. La cérémonie s’est déroulée ce 18 septembre 2023 à la salle de réunion de la maison de l’industrie de Ouagadougou.

« Le niveau de transformation locale du coton burkinabè est à peine de 2% de la production nationale… je suis convaincu que l’esprit de collaboration qui a permis à cet incubateur de voir le jour continuera de prévaloir dans sa mise en œuvre dans les délais requis et que toutes les parties s’engageront résolument dans la recherche de solutions concrètes aux problématiques de production, de transformation et de commercialisation dans la chaine de valeur coton burkinabè. » c’est sur ces mots que le ministre Serge Poda a lancé officiellement les activités de l’incubateur Burkina textile ce 18 septembre 2023 à Ouagadougou.

L’objectif général de Burkina textile est d’offrir des services d’incubation et d’accompagnement aux porteurs de projets innovants et structurants dans le secteur de la transformation du coton et du textile. A en croire le ministre en charge du développement industriel, « Il s’agit d’un lieu où des porteurs de projets d’entreprises dans le domaine du textile pourront venir préciser leurs idées de projet, vérifier la pertinence de ces idées, et catalyser les ressources ». Pour lui, cet engagement de la maison de l’entreprise avec un budget de plus de 500 millions de FCFA à mobiliser doit accompagner une série de porteurs d’idées de projet dans le secteur du coton et du textile sur une période de trois ans à compter de cette année 2023.

 

Pour les critères d’éligibilité au projet, le ministre a fait savoir qu’il faut avoir la nationalité burkinabè ; avoir un âge compris entre 25 et 55 ans au 31 décembre 2023 ; avoir au moins le diplôme CAP ou BEPC ou CQP ou BQP dans le domaine du textile avec une expérience professionnelle avérée d’au moins 5 ans et avoir une idée de projet industriel ou une entreprise existante.

Le financement de BURKINA TEXTILE est assuré par la République fédérale d’Allemagne, l’Etat Burkinabè, la maison de l’entreprise du Burkina Faso et l’Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises.

Pour rappel, cette initiative a germé d’une table ronde portant sur la bourse de projet de transformation du coton et du textile qui s’est tenue en marge de la deuxième édition du Salon International du Coton et du Textile en 2020.

Marie Jacintha DRABO (stagiaire)

Articles similaires

Opération mains propres : l’ADP invite le président du Faso à tenir ses engagements

ActuBurkina

SOUTIEN AUX  DEPLACES INTERNES : Plus de 16 millions de FCFA récoltés  par le Mouvement « Célébrons le 8-Mars 2020 autrement »

ActuBurkina

RD CONGO : encore des morts à Beni

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR