ActuBurkina
A la une Société

Production des moyens didactiques : Trois nouveaux manuels scolaires arrivent dans les classes

Le Centre National des Manuels et Fournitures scolaires (CENAMAFs) a opté d’éditer en interne, les manuels scolaires. Option qui vient de donner naissance à 2 nouveaux titres de manuels  scolaires  d’anglais des classes  de 4e  et de 3e et  leurs  guides  pédagogiques,  ainsi  que  du guide  pédagogique  du manuel  d’allemand  de la  classe de terminale  A. La session de validation de ces outils a débuté ce jeudi 21 septembre  2023 à  Ouagadougou.

Le processus  d’édition  endogène  de ces manuels lancé  depuis  juillet  2022,  est passé par l’identification  des rédacteurs, l’élaboration  et la validation  des documents  de référence que sont les cahiers de charges,  les cadres conceptuels  et  les chemins de  fer à  plat,  afin d’encadrer l’écriture des  contenus  et d’orienter le travail  des rédacteurs. Ces outils intègrent également des textes sélectionnés à l’usage des enseignants dans la préparation des leçons.

Le Directeur  Général du  CENAMAFS,  Richard Guillaume Toni, s’est dit satisfait et annonce l’arrivée prochaine de 4 manuels  scolaires  et de leurs guides pédagogiques correspondant aux disciplines de français et de  mathématiques des classes  de 5e et de 4e .

L’enjeu lié à l’amélioration continue de la qualité de l’enseignement, selon le ministre  Joseph André Ouédraogo, réside dans la mise à la disposition des  élèves et  des enseignants,  de ressources éducatives  appropriées et en  qualité suffisante comme les manuels scolaires qui  constituent un outil indispensable dans toute action  d’enseignement/apprentissage qui se veut de qualité.

Il faut pour cela, améliorer le ratio/ manuels élève scolaire, un indicateur de  l’accessibilité aux  manuels scolaires demeurant toujours  bas. En  2022, il était  de 5,1 manuels  par élève  au post-primaire,  6,6  au secondaire contre des cibles  respectives  de 7,5 et de 8 manuels  par élève.

La vision globale  incarnée par  l’édition  de nouveaux  manuels scolaires, c’est de les rendre conformes  à  nos  programmes en vigueur,  à  nos aspirations  propres, nourries à  la source  de nos  réalités  socioculturelles pour remplacer  les anciens qui ne répondent plus  entièrement aux  besoins  des élèves.

Est également en jeu, le coût d’édition qui à titre d’exemple pour le manuel d’anglais et son guide  pédagogique élaborés en interne, s’élève à environ 50 000 000 F CFA, bien plus économique comparativement aux près de  80 000 0000 F CFA pour  l’édition des mêmes documents par un éditeur  privé.

DCRP / MENAPLN

Articles similaires

Fête de la resurrection : « La Pâques nous réconcilie à Dieu par la résurrection du Christ, selon Pasteur Henri YE

ActuBurkina

SITA SANGARE, PRESIDENT DE LA FBF: « Le Burkina Faso conserve toutes ses chances d’aller au Mondial »

ActuBurkina

TANWALBOUGOU A L’EST : « un obus et divers matériels » découverts au domicile d’un individu

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR