ActuBurkina
A la une Politique

Procès Thomas Sankara: le parquet militaire a requis 30 ans de prison contre Blaise Compaoré

Le Procès sur l’assassinat du président de la Révolution d’août 1983 suit toujours son cours. Ce mardi 8 février 2022, le procureur militaire a requis 30 ans de prison contre l’ancien président Blaise Compaoré, 20 ans contre le Général Gilbert Diendéré et 30 ans contre Hyacinthe Kafando.

Le procureur militaire estime que l’ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, compagnon d’arme de Thomas Sankara est coupable des faits d’attentat à la sûreté de l’État et de complicité d’assassinat dans l’élimination physique de Sankara le 15 octobre 1987. Le procureur a ainsi requis qu’il soit condamné à 30 ans de prison ferme. Il faut préciser que la réquisition n’est pas une condamnation.  Blaise Compaoré a refusé de se présenter au procès Thomas Sankara alors qu’il était perçu comme le principal auteur de l’assassinat de Thomas Sankara.

 Hyacinthe Kafando selon certains accusés et témoins au cours de ce procès, est considéré comme l’homme qui a conduit le commando qui a assassiné Thomas Sankara et ses compagnons le soir du 15 octobre 1987 au Conseil de l’entente. le parquet a demande pour lui, 30 ans de prison ferme.

Le procureur militaire déclare que le général Gilbert Diendéré est coupable des faits de complicité d’assassinat et de complicité de recel de cadavre. Il a donc requis une peine d’emprisonnement ferme de 20 ans contre Diendéré, qui purge déjà une peine de 20 ans dans le cadre du putsch de 2015 qu’il a opéré, sans succès. Putsch ayant conduit à la mort d’une dizaine de personnes.

Actuburkina

Articles similaires

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME : l’hommage d’un activiste à « l’autre moitié du ciel »

ActuBurkina

Burkina (Est): Des hommes armés se signalent dans certains quartiers de Bogandé 

ActuBurkina

FINANCEMENT DE L’UA: le principe d’une taxe sur les importations adopté

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR