ActuBurkina
A la une Politique

Procès Thomas Sankara: la partie civile demande une suspension au regard de la situation nationale 

La partie civile demande une suspension du procès Thomas Sankara suite à la suspension de la Constitution par les nouvelles autorités du Burkina. Pour les avocat de la partie civile, c’est la constitution qui garantit l’indépendance de la justice

Le parquet militaire lui, n’entend pas de cette oreille et demande la continuité du procès conformément au programme établi.
Au niveau de la Défense,  deux tendances se dégagent. En effet,  la première, majoritaire, s’en remet à la décision du président du tribunal militaire. Mais l’autre partie demande la poursuite des travaux .

L’agence judiciaire de l’État  quant à elle soutient la suspension par mesure de précaution.

L’audience est alors suspendue pour permettre au tribunal de statuer.

Actuburkina

Articles similaires

Bientôt un Office nigérien de la population pour mieux contrôler la démographie

ActuBurkina

Tournoi Maracana inter FDS-VDP-Civils : l’équipe de la Gendarmerie Nationale vainqueur de la première édition

ActuBurkina

Concours professionnels 2023 : le bilan à mi-parcours présenté au ministre d’Etat, Bassolma Bazié

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR