ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

PRESIDENTIELLE 2020 EN COTE D’IVOIRE : Alassane Ouattara investi candidat du RHDP

Le président sortant Alassane Dramane Ouattara prendra bel et bien part à l’élection présidentielle qui se tiendra le 31 octobre prochain. Il a été  investi par le RHPD ce 22 août dans un stade Félix Houphouët Boigny plein à craquer, pour la quête d’un 3e mandat qu’une bonne partie de la population ivoirienne juge anticonstitutionnel.

C’est une véritable démonstration de force que vient de montrer le RHDP à  travers cette investiture du président sortant Alassane Ouattara. En effet, ils étaient des milliers de militants  venus d’Abidjan et de l’intérieur du pays à avoir pris d’assaut le  stade Félix Boigny,  pour démontrer la popularité de leur candidat. Par cet acte,  ADO veut reprendre la main au moment où les débats sont axés autour de la « légalité » du 3e mandat. Lui qui a répondu par l’affirmative à l’appel de ses militants, le 6 août dernier, a reçu l’onction de son parti pour  aller à la conquête d’un 3e mandat. Après avoir annoncé avoir obtenu un million de parrainages,  Alassane Ouattara a donné rendez-vous la semaine prochaine pour  le dépôt de sa candidature.

Bien avant cela, la Commission électorale indépendante a rendu sa décision dans le contentieux des listes électorales. Ce sont au total 11 000 personnes qui  avaient déposé des recours, constatant des erreurs dans leur inscription, ou tout simplement leur absence des listes. Pour ce qui est de l’ex-président Laurent Gbagbo et Guillaume Soro, candidat à la présidentielle d’octobre prochain, exclus des listes, ils ont vu les demandes de recours rejetées. Selon RFI, leurs soutiens ont trois jours pour contester cette décision devant le tribunal de leur localité, Ferkéssédougou pour Guillaume Soro, Angré pour Laurent Gbabgo. Les juges auront ensuite cinq jours pour statuer. FPI et GPS ont d’ores et déjà annoncé qu’ils utiliseraient tous les recours légaux pour s’opposer à ces retraits des listes électorales.

Articles similaires

Putsch manqué : Le soldat Hamado Zongo réfute les propos qu’il aurait tenus devant le juge d’instruction

ActuBurkina

IDRISSA NOGO, coordonnateur du M/PRSCA : « la justice joue avec le nerf des Burkinabè »

ActuBurkina

RUMEURS SUR L’INSTAURATION D’UN COUVRE-FEU A OUAGA: le gouvernement dément

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR