A la une Sport

FOOTBALL: Aristide Bancé,  nouvel entraîneur adjoint du  Williamsville athletic club

Aristide Bancé, l’ancien international burkinabè de football, a posé ses valises à Williamsville athletic club (Wac). Un club de Ligue 1 qui a connu une saison 2019-2020 difficile et qui aspire à reprendre du poil de la bête. L’arrivée d’Aristide Bancé (36 ans), en qualité de nouvel entraîneur adjoint, entre dans le cadre de la politique de redynamisation du club. Bancé, qui est passé par l’Asec Mimosas (2016-2017), connaît bien le football ivoirien et sa grande expérience professionnelle au haut niveau, en Europe, dans le Golfe et sur le continent fait de lui un modèle pour la jeune génération qu’il aura à encadrer au Wac.

« Je veux aider à faire grandir ce club. Mon rôle consistera à donner des conseils et à participer à l’organisation générale du club », confie-t-il.

Williamsville athletic club est avant tout son club de cœur. « Le Wac est l’équipe de mon enfance. Comme je viens d’achever ma carrière de footballeur, j’ai décidé de venir aider ce club. Je suis non seulement venu apprendre, mais aussi apporter ma petite expérience à mes jeunes frères », a déclaré le joueur burkinabè né dans ce quartier populaire d’Abidjan.

Aristide Bancé qui continue de passer ses diplômes se dit confiant avant le coup d’envoi de la Ligue 1. «Nous avons un bon groupe pour faire un bon championnat. Nous avons un mélange de jeunes et d’anciens. C’est à nous de faire une bonne combinaison afin d’avoir un groupe compétitif à tous les niveaux. Le Wac sera une équipe à respecter dans le championnat cette saison», promet-il. Avant de regretter la situation que vit le football ivoirien. « C’est une situation très gênante. Aujourd’hui, tout le monde veut jouer au ballon en Côte d’Ivoire. Ce chômage forcé est difficile à vivre », soutient-il, non sans interpeller la Fifa pour que le championnat puisse démarrer.

Fratmat.info

Articles similaires

BLOCAGE DE LA FRONTIERE SENEGALO-GAMBIENNE : Quelle mouche a encore piqué Jammeh ?  

ActuBurkina

KANTCHARI: le conseiller du village de Tabgou assassiné

ActuBurkina

LESOTHO : l’épouse du Premier ministre accusée d’avoir tué sa prédécesseure

ActuBurkina

Laisser un Commentaire