ActuBurkina
A la une Politique

PRESIDENTIELLE 2015 : Michel Kafando donne le top départ de l’enrôlement biométrique à Ouaga

Débuté le 3 mars dernier, l’opération de l’enrôlement biométrique tire vers sa fin. Après avoir sillonné plusieurs provinces du Burkina pour permettre aux uns et aux autres de pouvoir se mettre à jour sur la liste électorale les opérateurs d’enrôlement ont déposé leur kit à Ouagadougou ainsi que dans 3 autres villes du Burkina Faso pour la dernière phase. Le top départ de cette phase a été donné hier 12 mai au lycée Bambata à Ouagadougou par le président de la transition Michel Kafando. Elle prendra fin le 18 mai prochain
« En me déplaçant ici cet après midi pour me faire enrôler, j’ai voulu faire passer un message à la population concernée par la dernière phase de l’enrôlement biométrique surtout aux jeunes. Ce message est de les inviter à venir s’inscrire massivement sur la liste électorale pour pouvoir accomplir leur devoir civique le 11 octobre prochain » s’est ainsi exprimé le président Michel Kafando après s’être fait enrôler le 12 mai dernier au lycée Bambata. En plus de cette invitation faite surtout aux jeunes de s’enrôler massivement sur les listes électorales, Michel Kafando a confié qu’il a profité de l’occasion pour demander au président de la Commission électorale nationale indépendante, Marthélémy Kéré, combien d’inscrits ils ont obtenu depuis le début de l’opération. « Il m’a dit qu’ils en sont à un demi million d’inscrits ; c’est un chiffre assez appréciable. Comme l’opération n’est pas encore fini, nous espérons que d’ici le 18 mai, date de la fin de l’opération on aura le maximum d’inscrits sur la liste électorale. Ajouté aux électeurs déjà existants, je pense qu’on aura un nombre important de votants pour les élections à venir » a dit Michel Kafando qui a traduit ses félicitations et ses encouragements à maître Barthélémy Kéré et à ses collaborateurs pour le travail abattu depuis le début de l’opération. Interrogé si la date du 11 octobre tient toujours pour les élections présidentielles et législatives, Michel Kafando a répond que oui. « Pour moi nous sommes toujours à cette date et je pense que les choses ne vont pas changer si tout va bien. Comme tout ira bien je vous rassure que les élections se tiendront à la date prévue» a rassuré Michel Kafando. Pour cette dernière phase de l’opération, le président de la CENI a indiqué qu’elle concerne 4 provinces que sont le Kadiogo, le Ganzourgou, le Houet et le Kouritenga. Il a dit ne manquer de rien pour le travail et qu’ils attendent le 18 mai pour faire le point de toute l’opération afin de savoir combien de personnes vont s’ajouter aux électeurs déjà inscrits sur le fichier électoral pour les élections à venir. Tout en saluant le travail de sensibilisation et de mobilisation effectué par le président du Faso et les partis politiques sur le terrain, Barthélémy Kéré a invité les populations des villes concernées par la dernière phase à sortir massivement pour se faire enrôler. Ils pourront le faire dans les nombreux centres d’enrôlement qui ont été dressés pour cet effet dans les quartiers des villes concernées. On note que juste après le président la première dame Marie Kafando s’est rendue dans le même lycée pour se faire enrôler et donner l’exemple à toutes les femmes et jeunes filles qui n’ont pas leur carte d’électeur à faire comme elle.
Yannick SANKARA

Articles similaires

BLOCAGE DE LA FRONTIERE SENEGALO-GAMBIENNE : Quelle mouche a encore piqué Jammeh ?  

ActuBurkina

Match amical Burkina-Cameroun le 27 mai prochain en France : Une liste de 24 joueurs dévoilés par Duarte

ActuBurkina

BURKINA : Trois personnes tuées dans le Soum

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR