ActuBurkina
A la une Politique

PRESIDENTIELLE 2015: Des jeunes appellent à la candidature de Djibrill Bassolé

Plusieurs jeunes se sont réunis, hier 11 janvier 2015, à la Maison du peuple de Ouagadougou pour, ont-ils dit, appeler le Général de gendarmerie Djibrill Bassolé à se présenter à l’élection présidentielle de 2015. A l’occasion, des représentants de certaines régions du Burkina et de la diaspora ont donné les raisons qui ont milité en faveur de leur initiative.

Ils étaient nombreux à prendre d’assaut la Maison du peuple de Ouagadougou, le 11 janvier dernier, avec pour seul objectif d’appeler solennellement le Général Djibrill Bassolé à se présenter à l’élection présidentielle de 2015 au Burkina. Dans la salle, l’ambiance était électrique. Des artistes musiciens tenaient la salle en haleine avant que les interventions ne commencent. L’on pouvait voir sur certaines affiches, « Djibrill Bassolé, les camarades étudiants du Burkina vous appellent à prendre vos responsabilités », « Hommes, femmes et jeunes vous appellent à prendre vos responsabilités ». Puis, commence véritablement la série d’appels solennels. Du représentant des jeunes de Kaya au représentant de celui de Bobo-Dioulasso en passant par les représentants des jeunes de la diaspora burkinabè, le message est resté le même. Celui de la candidature de Djibrill Bassolé. Puis vient l’intervention du Coordonnateur, Adama Kiéma. Pour lui, Djibrill Bassolé est l’homme de la situation, parce que les jeunes aspirent au changement. «Notre pays a plus que jamais besoin d’hommes pétris du sens de la loyauté, de sens de l’Etat, du sens de la nation ; d’hommes pétris d’expériences dans la gestion des affaires au plan national, sous-régional et international. C’est la raison pour laquelle nous les jeunes, véritablement et profondément soucieux du devenir de note pays le Burkina et conscients de l’immensité et de la complexité de la charge qui sera portée par le futur président du Faso démocratiquement élu, appelons de tous nos vœux à la candidature à la magistrature suprême d’un homme que nous avons nommé Djibrill Yipèné Bassolé », a déclaré Adama Kiéma dit Adam’s. Selon lui, il faut que le Burkina  avance avec des hommes qui ont de la valeur, qui peuvent le sortir de la misère dans laquelle il est. Il faut noter que la biographie de Djibrill Bassolé a été retracée au cours de la cérémonie. L’on retiendra que Djibrill Yipèné Bassolé est né le 30 novembre 1957 à Nouna. En 1992, il a obtenu une maîtrise en droit option judiciaire. En 1990, diplôme d’études supérieures de la gendarmerie. Mais auparavant, il a décroché le Baccalauréat série D en 1970. En ce qui concerne les Formations professionnelles, l’homme a suivi plusieurs formations dont l’application à l’Ecole nationale de   gendarmerie en Côte d’Ivoire en 1982-1983. Pour les fonctions occupées, Djibrill Yipèné Bassolé a occupé plusieurs postes nationaux et internationaux dont le dernier en date est celui de ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale sous le régime de Blaise Compaoré. Rappelons que l’intéressé était absent de cette cérémonie organisée à la Maison du peuple

Issa Siguiré

Articles similaires

KOUDOUGOU : la mère de Norbert Zongo repose désormais au cimetière familial

ActuBurkina

YIRGOU-FOULBE : l’UPC exhorte « le Président du Faso à décréter un deuil national »

ActuBurkina

ZIMBABWE : La Zanu-PF veut engager dès mardi la procédure de destitution de Mugabe

ActuBurkina

1 commentaire

nedbala 13 janvier 2015 at 10 h 35 min

Haaa! la naissance de la, FEDAPBG! le naturel revient au galop.

Répondre

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR