ActuBurkina
A la une Politique

Premier CASEM 2024 du MAECR-BE : les enjeux de l’émergence de l’AES au cœur des débats

(Ouagadougou, le 27 mars 2024)Son Excellence Monsieur Karamoko Jean Marie TRAORE, Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, a présidé ce mercredi 27 mars à Ouagadougou la première session ordinaire 2024 du conseil d’administration du secteur ministériel CASEM 2024 du département.
Placée sous le thème: « Enjeux de l’émergence de l’Alliance des Etats du Sahel dans le contexte de la lutte contre le terrorisme: Rôle de la diplomatie », cette session aura permis aux membres statutaires d’examiner et d’adopter le rapport annuel d’activités 2023, et le rapport d’évaluation de la performance des structures du département au titre de l’année 2023, et de dégager les perspectives pour 2024.
A la faveur dudit conseil, son président SEM le ministre des Affaires étrangères de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, est revenu sur le choix du thème qui, selon lui, nous offre « une grande opportunité pour examiner et appréhender les enjeux de notre nouvelle organisation qu’est l’Alliance des Etats du Sahel (AES), et dégager la place et le rôle que doit jouer notre diplomatie pour son opérationnalisation effective ». D’où une résolution prise par les participants en vue d’accompagner pleinement la mise en œuvre de l’Alliance des Etats du Sahel.
Par ailleurs, la session a été le lieu pour les participants, d’examiner et adopter le rapport annuel d’activités 2023, celui de l’évaluation de la performance des structures du département, et plancher sur les activités de 2024.
Au titre des performances du département pour le compte de l’année 2023, l’on note un score de 83% enregistré par le ministère des Affaires étrangères de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur.
Du reste, le président du Conseil a salué l’effort de l’ensemble des collaborateurs pour les résultats engrangés, même si des défis restent à relever indique t-il.
C’est pourquoi le premier responsable du département a au terme de la session, invité les acteurs du ministère à redoubler d’efforts à différents niveau, dans l’optique de faire rayonner davantage la diplomatie burkinabè.
DCRP/MAECR-BE

Articles similaires

Editions « Le Pays » : Le Directeur de la Rédaction, Boundi Ouoba, fait Chevalier de l’Ordre de l’Etalon

ActuBurkina

Interdiction de vente d’animaux et de volailles dans les rues de Ouagadougou

ActuBurkina

Assises nationales sur l’éducation : vers un nouveau pacte national sur l’éducation

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR