ActuBurkina
A la une Société

Police nationale : Le management des ressources humaines au cœur de la conférence des commissaires de police

La cérémonie d’ouverture de l’édition 2024 de la conférence des commissaires de police a eu lieu dans la matinée de ce 18 avril 2024, dans les locaux de la direction générale de la police nationale, à Ouagadougou. Placée sous le thème : “Le management des ressources humaines à la Police nationale dans le cadre de la lutte contre le terrorisme”, la conférence vise à faire des propositions pour que la Police nationale soit plus efficace sur le terrain. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et la sécurité (MATDS), Emile Zerbo, représentant le chef de l’Etat, en présence du ministre délégué en charge de la sécurité, Mahamoudou Sana, de l’ancien ministre de la sécurité, Ernest N. Ouédraogo, d’anciens Directeurs généraux de la Police nationale, et d’illustres autres personnalités.

Après l’édition de 2023 au cours de laquelle ils ont été invités par le chef de l’Etat à “être des leaders” surtout dans un contexte de lutte contre le terrorisme, le commandement de la Police nationale et l’ensemble des commissaires de police  se retrouvent du 18 au 19 avril,  pour imaginer de nouveaux mécanismes en vue de les mettre en harmonie avec les exigences de la lutte antiterroriste. Venus des quatre coins du pays, ils vont faire des propositions afin que la Police nationale soit plus efficace sur le terrain. Pour le directeur général de la Police nationale, Dr Roger Ouédraogo, le thème de la conférence se passe de commentaires en ce sens que le contexte de la lutte contre le terrorisme impose un “nouveau regard sur le fonctionnement de l’institution appelée elle aussi à intégrer et à appliquer la résilience dans les mode et pratique de gestion”.

 

Le DG de la Police nationale, Dr Roger Ouédraogo

C’est pourquoi il appartient aux commissaires de police, membres du corps de conception, du commandement, et de direction de la police nationale de réfléchir et d’échanger en profondeur sur le management des ressources humaines dans ce contexte particulier afin d’envisager les changements et adaptations nécessaires. Il nous appartiendra donc d’imaginer de nouveaux mécanismes pour mettre en harmonie les exigences de la lutte antiterroriste, la gestion des ressources humaines en termes de carrière et de promotion et les questions de formation. Comment parler aux hommes qui doivent monter au front pour affronter les hordes terroristes ? Comment traiter les questions de discipline en lien avec ces nouvelles exigences ? Comment adapter les dispositifs de gestion de la carrière ? Comment organiser les concours professionnels dans ce contexte, etc? En d’autres termes, en quoi le contexte de la lutte contre le terrorisme impacte la gestion des ressources humaines et comment adapter ou réadapter nos dispositifs de management”, a souligné  le DG de la Police nationale.

Le MATDS, Emile Zerbo, a représenté le chef de l’Etat

 

Pour le ministre délégué chargé de la sécurité, Mahamoudou Sana, le thème de la conférence vient à point nommé car  il sera encore question de proposer des process pour améliorer les choses de sorte  “que les commandants soient des leaders et non des chefs”.

Il est attendu de vous un diagnostic sans complaisance, suivi de recommandations qui porteront sur des pans du management opérationnel que sont : la gestion des ressources humaines qui prend en compte l’état physique et moral des hommes et le management de la troupe ; la gestion de la logistique qui prend en compte les moyens roulants, les armes, les munitions et les matériels de protection, le matériel de surveillance ainsi que l’attitude communicationnelle requise”, a exhorté  le MATDS, Emile Zerbo,  représentant du  chef de l’Etat.

actuburkina 

ph: Police nationale

Articles similaires

Participation aux assises nationales : « L’aile historique » du CDP récuse le choix d’Eddie Komboïgo

ActuBurkina

BURKINA : deux morts et cinq blessés graves dans un accident de la circulation à Kongoussi

ActuBurkina

GOROM-GOROM : un infirmier tué à coups de pilon

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR