ActuBurkina
A la une Politique

Paris : le bureau de la section du Centre installé

Le Parti républicain  pour l’intégration et la solidarité (PARIS)  a organisé, le 26 août  2018 à Ouagadougou, son  assemblée générale au cours de laquelle il a procédé à l’installation du bureau  de la section régionale du Centre.

Ils sont au nombre de quinze les membres du bureau de la section régionale du Centre, installés le 26 août par le président du parti, Roland Goungounga, à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire du parti. Ces membres auront la lourde mission de piloter la section régionale du Centre du parti. Une tâche que les nouveaux membres mesurent la lourdeur. Selon le tout nouveau secrétaire général, Ousséni  Adiambu,   « le bureau  fera  tout son possible pour accomplir la mission qui lui  a été confiée ».  A en croire Roland Goungounga, le renouvellement du bureau est de participer à l’animation de la vie politique nationale. « Le parti a traversé quelques difficultés en interne et c’est d’ailleurs pour lui donner vie et repartir sur de nouvelles bases que nous avons initié nos activités à travers cette AG », a-t-il justifié. Par ailleurs, le président  a fait part de  l’ambition du parti de prendre part aux élections de 2020. Aussi, M. Goungounga a ajouté que son parti compte accompagner la majorité présidentielle et même qu’une correspondance a été adressée à cet effet et attend la réaction de celle-ci. En attendant, le nouveau bureau a été invité à œuvrer pour le rayonnement du parti partout sur le territoire national. Toute chose que la nouvelle équipe s’est engagée à faire. Pour terminer, un appel a été lancé à l’endroit du gouvernement afin que ce dernier dote les Forces de  défense et de sécurité d’équipements, sans oublier la collaboration des populations.

Roukiètou Soma

(Stagiaire)

Articles similaires

BRICS : Poutine attendu en Afrique du Sud malgré un mandat d’arrêt

ActuBurkina

MALI : la force du G5 Sahel déménage son QG de Sévaré à Bamako

ActuBurkina

RUSSIE : sept diplomates européens expulsés

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR