ActuBurkina
A la une Société

Affaire Marcel Tankoano et autres : «Je n’ai rien à me reprocher », Désiré Guinko

A la suite de Marcel Tankoano, principal accusé dans l’affaire dite « appel à incendier le palais du Mogho Naaba », Désiré Guinko, l’un des accusés. Dès l’entame de son interrogatoire ce 21 juin 2023, l’ancien chargé de mission sous Roch Marc Kaboré, veut des explications sur son inculpation. « J’aimerais que le tribunal me dise ce que je fais ici. Je n’ai rien à me reprocher. Je ne suis lié ni de près ni de loin à cette affaire d’enregistrements d’audios qui appellent à incendier le palais de sa Majesté le Moogho Naaba Baongo. Je ne me reconnais pas dans cette affaire gravissime » a-t-il déclaré.
En rappel, Désiré Guinko est accusé d’avoir fait produire un audio dans lequel l’on appelle à un attroupement devant le palais du Mogho Naaba.
Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

Transition politique : La Francophonie disposée à accompagner le processus

ActuBurkina

Juventus Turin: Paul Pogba suspendu provisoirement après un contrôle antidopage

ActuBurkina

Conseil des ministres du 6 décembre : suppression du Médiateur du Faso, du CES et de la Haute Cour de justice

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR