ActuBurkina
A l'etranger A la une Economie

Nombre de jeunes chômeurs dans le monde: l’OIT note une légère baisse du nombre en 2022

Selon l’OIT, le nombre des jeunes chômeurs devrait baisser en 2022 à travers le monde, tout en restant supérieur à son niveau d’avant la pandémie de coronavirus, avec des écarts toujours majeurs entre les pays mais aussi entre hommes et femmes.

Leur nombre devrait reculer de 2 millions par rapport à 2021, pour atteindre 73 millions cette année, a indiqué l’Organisation internationale du travail dans un rapport publié à l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse.

Ce chiffre reste supérieur de 6 millions au niveau de 2019, avant la pandémie.

« La reprise de l’emploi des jeunes est en retard par rapport à celle des adultes » au niveau mondial, constate l’OIT, qui souligne que déjà pendant la pandémie les 15-24 ans avaient connu une perte d’emploi en pourcentage beaucoup plus importante que les adultes.

Sans surprise, les jeunes femmes sont toujours moins bien loties que les jeunes hommes: en 2022, l’OIT prévoit que 27,4% d’entre elles auront un emploi, contre 40,3% des jeunes hommes.

Cet écart hommes/femmes a montré peu de signes de réduction au cours des deux dernières décennies, et est plus important dans les pays à revenu moyen inférieur.

La reprise du marché de l’emploi des jeunes devrait par ailleurs diverger entre les pays à revenu faible et intermédiaire, d’une part, et les pays à revenu élevé, d’autre part.

Les pays à revenu élevé sont les seuls qui devraient atteindre des taux de chômage des jeunes proches de ceux de 2019 d’ici à la fin de 2022, tandis que dans les autres pays, ils devraient rester supérieurs à leurs valeurs d’avant la crise.

En Europe et en Asie centrale, le taux de chômage des jeunes devrait être supérieur de 1,5 point de pourcentage à la moyenne mondiale en 2022 – 16,4% contre 14,9%, respectivement.

Selon l’OIT, « des progrès substantiels ont été réalisés dans la réduction du chômage des jeunes – tant pour les femmes que pour les hommes – mais les chocs réels et potentiels de la guerre en Ukraine risquent fort d’affecter les résultats ».

Les Etats arabes affichent le taux de chômage des jeunes le plus élevé et celui qui augmente le plus rapidement, avec une projection de 24,8%. En Afrique, le taux de chômage des jeunes de 12,7% masque, selon l’OIT, le fait que de nombreux jeunes ont choisi de se retirer complètement du marché du travail.

AFP

Articles similaires

77e AG des Nations Unies : le Burkina Faso signe le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires

ActuBurkina

EPIDEMIE DE LA DENGUE : tout cas enregistré à Yalgado sera gratuitement pris en charge, selon le ministre Smaïla Ouédraogo

ActuBurkina

58e ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DU BURKINA : Le message du CFOP

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR