ActuBurkina
A la une Insolite

Ouganda : une loi contre l’homosexualité comme « cadeau de Noël » !

Des députés ougandais contre l’homosexualité proposent un nouveau texte de loi au Parlement, affirmant que c’est un cadeau de Noël !

Le débat sur l’homosexualité en Ouganda est toujours aussi vif ! Des députés proposent un nouveau texte de loi au Parlement contre l’homosexualité comme un cadeau de Noël ! Les auteurs du texte ont en effet affirmé, ce vendredi, s’apprêter à soumettre le texte au parlement comme « cadeau de Noël ».

Latif Sebagala, le député qui dirige la campagne, espérant un nouveau vote au parlement, s’est dit persuadé que le texte serait soumis avant le début des congés de Noël, le 18 décembre. « Il pourrait être introduit à n’importe quel moment parce que tout est prêt, nous n’attendons qu’un créneau dans l’ordre du jour du parlement », a confié le député au journal Daily Monitor, ajoutant avoir le soutien de 90% des législateurs à la soumission au vote du nouveau texte. « Puisque nous approchons de Noël et du nouvel An, nous pouvons l’offrir en cadeau au peuple », a-t-il aussi déclaré au quotidien Daily Monitor.

D’après le quotidien Daily Monitor, qui s’est procuré une copie du texte, les législateurs ont mis l’accent, cette fois, sur la lutte contre la « promotion de l’homosexualité », un délit qui serait passible de sept ans de prison. Le quotidien ougandais souligne que la proposition de loi chercherait à interdire « les pratiques sexuelles contre-nature », qui comprendraient non seulement l’homosexualité mais les relations avec des transsexuels, des animaux et la sodomie en général.

Cette nouvelle initiative contre l’homosexualité intervient près d’un an à peine après l’adoption d’une première proposition renforçant la répression de l’homosexualité dans le pays où une législation datant de la colonisation prévoit la prison à vie contre les homosexuels qui ont des relations sexuelles. Une législation vivement dénoncée en Occident. Elle a finalement été invalidée en août par la Cour constitutionnelle pour une question de procédure. Mais une chose est sûre, les initiateurs d’un nouveau texte comme « cadeau de Noël » au peuple prouvent que les détracteurs des homosexuels n’ont pas dit leur dernier mot.

Afrik.com

Articles similaires

YACOUBA ISAAC ZIDA: «…regretter Blaise Compaoré comparativement à Roch Kaboré, c’est une simple question de bon sens»

ActuBurkina

Procès Massourou Guiro : chacun des accusés en a eu pour son grade !

ActuBurkina

COTE D’IVOIRE : La comédienne Marie Louise Asseu n’est plus

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR