ActuBurkina
A la une Société

Ouagadougou : Un réseau de présumés faussaires démantelé par la Police Nationale

Un important lot de plusieurs documents contrefaits, des dizaines de faux cachets de plusieurs administrations, entreprises et associations publiques et privées de Ouagadougou, Tanghin-Dassouri, Pabré, Zittenga, Boudry/Centre-Nord, Malba/Sud-Ouest et Sollé/Nord, sont, entre autres objets saisis des mains d’un réseau de présumés malfrats qui s’était spécialisé dans le faux en écriture publique et privée et dans la fraude fiscale.

Relativement au mode opératoire, ce groupe avait fait une répartition des tâches par spécialité. L’un d’entre eux procédait au montage des dossiers d’appel d’offre après falsifications des pièces constitutives. Un autre était chargé de la reproduction des cachets des administrations publiques et privées qui seront apposés sur des actes documentaires faux pour leur donner un caractère légal ou régulier.

Un troisième membre était chargé de faire des captures des documents originaux et d’apposer sur les faux documents les sceaux et signatures des structures administratives ou privées. Quant au quatrième, il était chargé de faciliter la légalisation des documents déjà falsifiés et photocopiés.

Dès que le groupe était informé d’un marché public dont il ne remplissait pas les conditions exigées dans le Dossier d’Appel d’Offre (DAO), il s’engageait dans une multitude d’actions frauduleuses dans le but de pouvoir répondre aux normes du D.A.O.

Il est à noter que la plupart de ces individus étaient de connivence depuis plus d’une dizaine d’années et ont participé à des centaines d’appels d’offre de marchés publics, dont certains obtenus grâce aux faux documents qu’ils établissaient. Et le préjudice causé s’élèverait à des centaines de millions de FCFA.

LIRE AUSSI: Vols de câbles électriques et téléphoniques à Ouaga : Quatre  présumés malfrats mis aux arrêts 

Grâce à la collaboration des populations, les enquêteurs du Commissariat de Police de l’Arrondissement n°09 de la ville de Ouagadougou ont réussi à appréhender quatre membres actifs du réseau et les conduire devant les autorités judiciaires compétentes.

La Police Nationale réitère ses remerciements aux populations qui œuvrent inlassablement à ses côtés dans le cadre de la lutte contre l’insécurité sous toutes ses formes. Par ailleurs, elle les exhorte toujours à la vigilance tout en continuant la dynamique de la dénonciation des cas suspects via les numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.

Source : Police Nationale

Articles similaires

RDC: une nouvelle campagne de vaccination contre Ebola lancée à Mbandaka

ActuBurkina

GOUVERNANCE AU BURKINA : L’ODJ contre « la fascisation progressive du pouvoir MPP »

ActuBurkina

Assemblée législative de transition: Le Projet de loi portant renforcement de la neutralité politique et de la méritocratie dans l’Administration publique voté à l’unanimité

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR