ActuBurkina
A la une Société

OUAGA 2000: Safiatou Lopez interpellée, son domicile toujours perquisitionné

 Safiatou Lopez, présidente d’honneur du Cadre national de concertation des OSC a été interpellée  par la gendarmerie, dans la soirée du 29 août à son domicile à Ouaga 2000. Selon nos informations, elle aurait été arrêtée  pour « opération de déstabilisation » du Burkina. Son avocat Me Silvère Kiemtarboum qui était présent sur les lieux, a confié ne pas savoir le motif de l’arrestation de sa cliente. Son domicile, à l’heure actuelle, est sous perquisition.

«La gendarmerie m’a arrêté avant de  me demander ce pourquoi j’étais là.  J’ai donné le motif et présenté ma carte professionnelle d’avocat.  On me dit d’attendre juste quelques minutes, qu’ils me reviendront après.  J’ai patienté   pendant très longtemps. J’ai reçu des coups de fil de madame Lopez. Finalement, ils sont partis sans dire quoi que ce soit.  C’est juste après leur départ qu’on m’a dit qu’elle est partie. Officiellement, il n’y a pas de motif.  Aucun mandat n’a été présenté à madame Lopez.  Le motif de son arrestation n’a pas été communiqué.  Aucun mandat d’arrêt, aucun mandat d’amener, aucun document officiel.  Actuellement, elle est partie avec des véhicules de la gendarmerie et on ne connaît pas sa position », a-t-il laissé entendre dans la soirée. Me Kiemtarboum est, au moment où nous écrivions cet article présent au domicile toujours perquisitionné par la gendarmerie.

AL CAPPUCCINO

 

Articles similaires

Damis « Ils n’ont aucune conviction »

ActuBurkina

17e anniversaire du drame de Sapouy : l’AJB rend hommage à Norbert Zongo et à ses compagnons

ActuBurkina

Conférence Nationale sur l’Insurrection et les défis du Burkina post-insurrectionnel, le 29 octobre 2016 au CBC

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR