ActuBurkina
A l'etranger A la une Santé

Niger : 28 millions de doses de vaccins menacés par les coupures de courant

Privé des mégawatts en provenance du Nigeria, après le coup d’Etat contre Mohamed Bazoum , le Niger fait face depuis des semaines aux coupures de courant. Le pays dépend de son voisin pour près de 90 % de son électricité.

A l’image de plusieurs autres secteurs, celui de la santé n’est pas à l’abri des délestages actuels. La conservation des vaccins inquiète.

Les générateurs utilisés pour faire fonctionner les chambres froides, font exploser les budgets. Le Fonds des Nations unies pour l’enfance au Niger a dépensé 200 000 dollars en au cours des trois premières semaines d’août, contre environ 10 000 dollars par mois pour leur alimentation en carburant afin de maintenir les vaccins au froid, auparavant.

« Si cela (les coupures d’électricité) continue, cela veut dire que nous allons manquer d’essence, que ces chambres froides ne seront plus alimentées en électricité, et que tous ces vaccins qui valent des milliards de francs CFA risquent d’être perdus. C’est notre principal problème », explique  Mallam Brah Hararou, logisticien au centre national de vaccination auprès du ministère de la santé

Ce sont au total 28 millions de doses de vaccins qui sont en danger dans le pays.

Africanews

Articles similaires

Réconciliation nationale :  l’AEEMB invite chaque  acteur à jouer sa partition

ActuBurkina

ATTAQUE TERRORISTE A NICE : la marque est de l’Etat islamiste

ActuBurkina

Boucle du Mouhoun : 33 personnes tuées dans une attaque terroriste à Youlou

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR