ActuBurkina
A la une Société

MASSACRE DE SOLDATS NIGERIENS A TAZALIT : un deuil national décrété

Le jeudi 6 septembre dernier, un camp de réfugiés maliens a été attaqué au Niger, à Tazalit, situé à 180 kilomètres de la frontière avec le Mali, par une quarantaine d’assaillants. Bilan :  22 soldats  chargés de sécuriser les lieux  ont été tuées. Face à ce drame, le gouvernement nigérien a décrété un  deuil national en mémoire des victimes.

14 gardes nationaux, 5 gendarmes et 3 militaires qui étaient chargés d’assurer la sécurité du camp, ont été tués jeudi par une quarantaine d’assaillants, des narcoterroristes, selon le ministre nigérien de la Défense, Massaoudou Hassoumi.  Outre ces personnes décédées, cinq militaires ont été blessés ainsi qu’un réfugié. Face à ce drame, le gouvernement a décrété un deuil national en mémoire de ces soldats.

Au cours de leur basse besogne, les assaillants ont pillé les magasins de vivres, les produits pharmaceutiques du camp, et emporté  les armes des 22 soldats ainsi qu’un véhicule de l’armée et un autre du HCR. Quant à l’unique ambulance du camp de réfugiés, elle a été complètement incendiée.

Actuburkina

Articles similaires

FETE DU 11-DECEMBRE : « la combativité de nos devanciers s’élève comme un bouclier », dixit Zéphirin Diabré

ActuBurkina

Burkina Faso vs Côte d’Ivoire :  Steeve Yago ne sera pas de la partie

ActuBurkina

TAUX DE FECONDITE DANS LE MONDE : l’Afrique centrale et de l’Ouest en tête du peloton

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR