ActuBurkina
A la une Société

MARIAM SANKARA à propos des attentats : « le but ultime… serait que nos citoyens … regrettent le régime dictatorial déchu… »

Depuis son exil en France, la veuve du père de la révolution burkinabè, Mariam Sankara, appelle à rester solidaires avec les familles et les blessés des attaques. Selon elle, « le but ultime de cette violence gratuite serait que le peuple burkinabè et la communauté internationale regrettent le régime dictatorial déchu et que soient créées les conditions de son retour ».

« Encore une fois, notre pays vient d’être plongé dans une consternation totale. Le Burkina Faso a été victime de meurtres et de prises d’otages menés contre des citoyens burkinabè et d’autres personnes séjournant dans le pays.
J’adresse mes condoléances à toutes les familles éplorées tout en souhaitant un prompt rétablissement à tous les blessés. Face à cette nouvelle épreuve, nous devons tous rester solidaires avec les familles et les blessés.
Ces actes de barbarie visent à semer la panique, la désolation et le chaos dans notre pays. Le climat de terreur et de peur qui en résulte n’est pas propice à la construction du pays, à la consolidation de la paix, au fonctionnement de la justice, au renforcement de la fraternité entre les Burkinabè, au développement des échanges avec d’autres peuples, à commencer par nos voisins.
Le but ultime de cette violence gratuite serait que nos citoyens et la communauté internationale regrettent le régime dictatorial déchu et que soient créées les conditions de son retour. C’est la raison pour laquelle je joins ma voix à celle de tous les responsables politiques et aux responsables de la société civile pour demander au peuple burkinabè et à nos hôtes de rester vigilants, unis et mobilisés pour aider les autorités à faire libérer les otages et à neutraliser les terroristes.
Les actes terroristes ont tendance à se multiplier dans notre région et dans le reste du monde. Une chaine de solidarité devrait se mettre en place pour combattre ce mal à l’instar de la mobilisation et des efforts qui ont contribué à l’éradication d’Ebola en Afrique.
Chers compatriotes, conscients et mobilisés, nous vaincrons ».

Mariam Sankara

Articles similaires

JO 2016 : L’Afrique peut encore mieux faire

ActuBurkina

AN V DE L’INSURRECTION POPULAIRE: le message du parti du Lion

ActuBurkina

CAN 2015: Les Etalons affutent leurs armes à Nelspruit

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR