ActuBurkina
A l'etranger A la une

MARCHE CONTRE 3e MANDAT DE ADO : une dizaine de femmes de l’opposition, interpelées

La police a dispersé, ce 21 août,  à coup de gaz lacrymogène à Abidjan comme à l’intérieur, les marches de femmes opposées à un 3e  mandat du président Alassane Ouattara. Des responsables féminines de l’opposition avaient appelé à une journée d’action des femmes sur tout le territoire national, à la veille de l’investiture officielle d’Alassane Ouattara par son parti pour un troisième mandat.

Or, lors du dernier conseil des ministres, les autorités ivoiriennes ont interdit toutes manifestations publiques dans le pays jusqu’au 15 septembre.  A Cocody, le quartier présidentiel ainsi qu’à Yopougon, commune réputée être le bastion de l’opposition, un important dispositif policier avait été mis en place avec des policiers anti-émeutes aux carrefours stratégiques pour dissuader toute manifestation. Mais les manifestants qui tenaient coute que coute à se rassembler, ont été dispersés et  une dizaine de femmes ont été interpellées par la police.

A  Abengourou,  des manifestations ont éclaté dans la matinée, entrainant  la fermeture des commerces et des services de l’administration.

Actuburkina

Articles similaires

Hajj 2023: le premier vol retour est arrivé à l’aéroport international de Ouagadougou

ActuBurkina

Burkina: Mohamed Sinon déposé à la MACO

ActuBurkina

Ziniaré : des manifestants exigent le report de la fête nationale

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR