ActuBurkina
A la une Société

MALI : une « cellule terroriste » en lien avec les attentats de Ouagadougou démantelée

Une « cellule terroriste » qui se préparait à perpétrer des attentats à Bamako, Ouagadougou et Abidjan lors des fêtes de fin d’année, a été démantelée. L’information a été donnée à travers un communiqué des services de renseignements maliens qui ont affirmé  avoir arrêté la semaine dernière des jihadistes.

Selon l’AFP, la « cellule terroriste » démantelée le 6 décembre dernier à Koutiala, dans le sud du Mali près de la frontière burkinabè, est composée de quatre membres qui  « ont participé au double attentat du 2 mars à Ouagadougou » et à l’enlèvement d’une religieuse colombienne en février 2017.  A en croire les services maliens, ces derniers ont été « appréhendés alors qu’ils s’apprêtaient à perpétrer des attentats dans certains points sensibles d’Abidjan, Bamako et Ouagadougou lors des fêtes de fin d’année ».  Le « chef de la cellule » se nommerait Adama Konaté, 31 ans et originaire de Yira Dioubasso au Burkina Faso. Selon les enquêteurs maliens, il « assurait la succession de son mentor Abdallah Sawadogo tué par les forces burkinabè le 22 mai » à Ouagadougou et « était devenu le point focal des groupes terroristes dans la jonction des trois frontières (Mali, Burkina et Côte d’Ivoire) et avait entamé une opération de recrutement ».

 

Articles similaires

ActuBurkina

ENTREE EN VIGUEUR DU PORT OBLIGATOIRE DU CACHE-NEZ DANS LES ECOLES : voici notre constat

ActuBurkina

MANDAT D’ARRET CONTRE GUILLAUME SORO : le RAD « invite les autorités burkinabè à ne point se prêter à ce jeu de fourbe »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR