ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Mali: les autorités de transition annoncent avoir déjoué un coup d’État

Les autorités de transition du Mali affirment avoir déjoué une tentative de coup d’État, dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 mai. « Un groupuscule d’officiers et de sous-officiers antiprogressistes, soutenus par un État occidental » aurait tenté le coup de force ce soir-là, selon un communiqué des autorités maliennes ce lundi 16 mai 2022.

D’après nos informations, depuis la semaine dernière, au moins dix sous-officiers et officiers maliens ont été arrêtés sur le territoire national. D’autres militaires sont activement recherchés. Dans la nuit du 11 au 12 mai, L’objectif des « putschistes » qualifiés officiellement « d’anti-progressifs » était de « briser la dynamique de la Refondation du Mali ». Ils seraient soutenus par « un État occidental ».

Afin de rechercher d’autres coupables encore en liberté et de les présenter tous devant la justice, le gouvernement annonce le renforcement des contrôles aux sorties de la capitale ainsi qu’aux postes frontaliers.

À Bamako, au sein de la classe politique, certains qualifient déjà de « mystérieuse » cette tentation de coup. « J’espère que cela ne va pas se terminer comme la dernière tentative d’assassinat du colonel Assimi Goïta », confie le responsable d’un parti politique. Il y a bientôt un an, le chef de la junte malienne, a échappé à une tentative d’assassinat alors qu’il priait dans une mosquée de Bamako, selon la version officielle servie à l’époque. Depuis, on n’a pas de nouvelles de l’état d’avancement de l’enquête.

RFI

Articles similaires

Espace CEDEAO : Le Mali met en garde contre d’éventuelles violations de son espace aérien

ActuBurkina

VERDICT DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL : « …une victoire du droit », selon la CODER

ActuBurkina

PROGRAMME D’ENTRETIEN ROUTIER : Les banquiers crachent 100 milliards au bassinet

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR