ActuBurkina
A l'etranger A la une Société

MALI : 40 personnes tuées dans un affrontement entre terroristes et chasseurs Dozos

Au Mali, des affrontements entre de présumés jihadistes et des chasseurs traditionnels dans les communes rurales de Soye et Femaye, ont fait 20 morts dans chaque camp, a affirmé le service du gouverneur dans un communiqué.

Au total, une quarantaine de personnes qui ont été tuées, selon l’AFP. Les affrontements ont commencé depuis le 12 avril 2021 et ont occasionné plusieurs déplacés. Sidiki Diarra, porte-parole des chasseurs traditionnels de Mégou, dans la région de Djennées a indiqué que des terroristes ont incendié deux villages, avant d’attaquer le village de Maribougou. Il ajoute qu’ils ont perdu beaucoup de chasseurs et les rescapés se sont déplacés vers des villages voisins. Pour le gouvernorat, tout serait parti d’un antagonisme entre deux frères, dont l’un est chasseur et l’autre évoluant avec les présumés groupes terroristes.

Une source sécuritaire a pour sa part affirmée à l’AFP que les affrontements ont éclaté après que les chasseurs traditionnels aient décidé de “reprendre” et de rendre aux populations une partie du riz prélevé au titre de l’impôt islamique (zakat) par les jihadistes.

Les forces armées maliennes ont été déployés pour clamer les tensions.

Infowakat.net

 

Articles similaires

REACTION DE L’UPC A LA SORTIE DE PAUL THIEBA : « la myopie politique du Premier ministre devient évidente »

ActuBurkina

AFFI N’GUESSAN, candidat à la présidentielle ivoirienne : « nous ne pouvons pas reconnaître Ouattara s’il se proclame élu »

ActuBurkina

7e CONFERENCE MINISTERIELLE DE L’OCI : ce sera les 30 novembre et 1er décembre, à Ouagadougou

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR