ActuBurkina
A l'etranger A la une Société

Malawi : l’avion transportant le vice-président retrouvé sans survivant

L’épave de l’avion transportant le vice-président du Malawi, Saulos Chilima, et neuf autres personnes a été retrouvée ce mardi sans aucun survivant.

L’avion militaire avait quitté Lilongwe, la capitale du Malawi, à 9h17 lundi, mais il a disparu des radars et n’a pas atterri comme prévu à l’aéroport international de Mzuzu, dans le nord. En raison d’une mauvaise visibilité, l’avion a dû rebrousser chemin. Selon des sources, M. Chilima avait choisi de prendre l’avion afin de revenir à Lilongwe avant 17 heures, pour accompagner le président Chakwera lors de son départ pour les Bahamas et la Suisse.

Au cours d’une conférence de presse mardi, le président Lazarus Chakwera a annoncé la mort de tous les passagers et l’arrêt des opérations de recherche. « L’équipe de recherche et de sauvetage dans la forêt de Chikangawa a constaté que l’avion était complètement détruit et qu’il n’y avait aucun survivant, tous les passagers à bord ayant été tués sur le coup. »

Il a également rendu un vibrant hommage à Saulos Chilima : « Le Dr Saulos Chilima était un homme bon, un père et un mari dévoué, un citoyen patriote qui a servi son pays avec distinction, et un formidable vice-président. Je considère comme l’un des plus grands honneurs de ma vie le fait de l’avoir eu comme adjoint et conseiller au cours des quatre dernières années. »

Le président du Malawi, Lazarus Chakwera, a décrété un jour de deuil national. Parmi les victimes, figurent l’ancienne première dame, Shanil Dzimbiri.

Saulos Chilima, 51 ans, allait représenter le gouvernement aux funérailles de l’ancien ministre Ralph Kasambara, décédé il y a quatre jours. Le vice-président Chilima avait représenté son pays en Corée la semaine dernière.

Il avait été arrêté et inculpé en 2022 pour avoir accepté de l’argent en échange de l’attribution de marchés publics. Le mois dernier, le tribunal a abandonné les poursuites contre lui, sans donner les raisons de cette décision.

Source: Africanews

Articles similaires

Vaccination contre la COVID-19 au Burkina : plus de 20 mille personnes vaccinées en moins de deux semaines

ActuBurkina

DERAILLEMENT D’UN TRAIN AU CAMEROUN : La rénovation des infrastructures ferroviaires s’impose

ActuBurkina

Affaire libération musclée de la « guérisseuse de Komsilga » : le MBDHP apporte son soutien à l’ensemble des acteurs de la Justice

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR