ActuBurkina
A la une Société

ENP : 937 élèves présentés au drapeau

La cérémonie officielle de présentation au drapeau et de port des attributs de la 52e promotion de l’Ecole nationale de Police (ENP) a eu lieu ce 15 février 2022,  à Ouagadougou. Cette cérémonie marque certes la  fin des trois mois de la Formation militaire de base (FMB) mais le début de deux ans de formation pédagogique.

Le drapeau présenté à travers une description minutieuse sur son importance et son rôle  aux  937 élèves,  leur permet désormais de prendre part aux prises d’armes en présence de celui-ci. Aussi à la suite de cette présentation,  ils ont eu droit au port des attributs qui leur permettra de poursuivre la formation dont  ils ont pu passer avec succès la première étape. En effet,  l’étape de Formation militaire de base a consisté entre autres à l’apprentissage de l’ordre serré, l’armement, l’école du soldat, le cérémonial militaire, le combat et le camouflage, l’hygiène, le secourisme.

 Dans son adresse,  le président de la  cérémonie, Edgard Sié Sou, secrétaire général du ministère en charge de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS) a tenu à  féliciter et prodiguer des conseils aux  impétrants.

Un élève recevant ses épaulettes des mains du SG du MATDS, Edgard Sou (cravate)

 

« Je voudrais d’abord félicité la 52ème promotion de l’Ecole nationale de la police qui a sacrifié à la tradition. Je crois qu’au-delà du symbolisme, c’est un acte fort. Ce qui va ouvrir la voie certainement aux défis nouveaux auxquels ils feront face », a-t-il indiqué.

Le  Directeur général de l’ENP, Sié Tiefi Dabire, lui, n’a pas manqué de leur rappeler ce à quoi ils feront face. « Ils viennent d’être présentés au drapeau et le drapeau est un symbole qui incarne la discipline, le travail et la rigueur. Nos anciens nous l’ont légué à la sueur et au sang. Ce que nous leur recommandons, pour l’étape suivante, c’est la discipline », a souligné Sié Tiefi Dabiré.

A noter que ce sont 749 apprenants de la Police nationale et 188 de la Police municipale qui ont validé le  module de la FMB. 3 apprenants dont 1 de la Police nationale et 2 de la Police municipale n’ont pas assisté à cette cérémonie  car continuant leur apprentissage dans le cadre de la session de rattrapage.

Par ailleurs,  la formation pédagogique se poursuivra avec 6 modules pour le cycle des plus gradés et 5 modules pour les autres.

Pour rappel,  l’Ecole nationale de Police a été créée en 1970 et érigée en Etablissement public de l’Etat à caractère administratif  en 2021.

Ahoua KIENDREBEOGO

    (Stagiaire)

Articles similaires

DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE: « Nous attendons la traduction de ces intentions dans les faits », Gilbert Noël Ouédraogo, président du groupe parlementaire PJRN

ActuBurkina

COVID-19 AU BURKINA : 54 nouveaux cas et 1 décès à la date du 25 janvier

ActuBurkina

AUTONOMISATION ECONOMIQUE DES FEMMES ET DES JEUNES: des bénéficiaires du Centre ont reçu leur chèque

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR