ActuBurkina
A la une Economie

MAHAMADI SAVADOGO, président de la CCI-BF : « … pour l’économie burkinabè aussi, rien ne sera plus comme avant »

Ceci est une déclaration du nouveau président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCI-BF), Mahamadi Savadogo dit « Kadhafi ».

 

« En ces premiers instants de mon mandat à la tête de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, je voudrais m’acquitter d’un devoir et prendre avec vous un engagement qui servira de boussole à toute la mandature 2016-2021.

Le devoir d’abord. Comme dit une sagesse bien de chez nous, « l’homme ce sont les autres ». Mon élection à la tête de notre prestigieuse institution tient avant tout de vous, de votre grande estime. Vous tous élus consulaires de nos treize régions. » »

Elle tient aussi, à l’investissement sans calcul de mes chers amis de l’ARC, ce bel instrument que nous avons mis en place, pas simplement pour conquérir la tête de la chambre de Commerce, mais surtout pour impulser un dynamisme nouveau à l’économie nationale et au métier d’entreprendre.

Avec l’ARC, c’est une façon plus moderne de penser la responsabilité économique, mais aussi la responsabilité sociale des leaders économiques dans un pays où l’attente sociale est aussi forte et pressante comme le nôtre.

Chers amis,

Le devoir m’impose également une obligation de remerciement et de félicitations à l’équipe qui a conduit avec brio ce scrutin qui restera dans les annales de notre institution pour son professionnalisme et sa transparence. Incontestablement pour l’économie Burkinabè aussi « rien ne sera plus comme avant ». Je pense plus spécialement :

–  Au Président de la délégation spéciale et son équipe,

–  Au Comité d’Organisation des Elections Consulaires (COEC),

–  A la Sous-commission du contrôle des listes électorales,

–  Au Comité technique,

–  A l’ensemble du personnel de la Chambre de Commerce,

Le Burkina est un pays bénit de Dieu. Ce qui a permis de le construire sur un socle de valeurs qui protègent et prémunissent notre patrie des affres qui assaillent et déstabilisent plusieurs nations autour de nous. Je voudrais à ce propos exprimer ma déférente gratitude aux autorités religieuses et coutumières de notre patrie.

Les grands événements révèlent aussi les grands hommes. Je pense à la hauteur d’esprit dont ont fait montre mes deux challengers et grands frères, Apollinaire COMPAORE et Adama OUEDRAOGO pour leur engagement et leurs sens de responsabilité. Leur attitude va faire date, incontestablement.

J’en profite réitérer la main tendue pour qu’ensemble nous construisons ce renouveau que je prône depuis la campagne. Il n’y a pas de victoire d’un camp sur un autre, c’est la victoire du secteur privé car nous faisons partie de cette même famille. Et c’est seulement ensemble que nous pourrons relancer l’économie et insuffler ce renouveau.

L’heure est à l’union de tous les opérateurs économiques, grands comme petits à se mettre au travail pour qu’ensemble, nous construisions une économie forte, dynamique et prospère.

Enfin, je m’engage avec les 148 élus consulaires et tous les opérateurs économiques, sans distinction aucune,  à réussir cet ambitieux programme de mandature 2016-2021, pour une relance véritable et le rayonnement de notre économie.

Ensemble, Unis pour une prospérité Economique Partagée !

Que Dieu bénisse le Burkina Faso ».

 

Le président de la CCI-BF

Mahamadi SAVADOGO

Officier de l’Ordre National

Articles similaires

Coup d’Etat au Burkina : le REN-LAC  se dit perplexe quant à un changement de paradigme

ActuBurkina

TANWALBOUGOU A L’EST : 8 terroristes mis hors d’état de nuire

ActuBurkina

TGI OUAGA I : le CDP condamné à payer 25 millions de F CFA à Mahamadi Kouanda

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR