ActuBurkina
A la une Société

Lutte contre le terrorisme : une centaine de terroristes neutralisés, 455 interpellés

En trois années de déploiement dans la Boucle du Mouhoun,  les GARSIS affichent un bilan de 24 bases terroristes détruites, une centaine de terroristes neutralisés et 455 autres interpellés.

Dans la matinée de ce mercredi 08 juin 2022, s’est déroulée dans l’enceinte du Camp de Gendarmerie de Paspanga, une cérémonie militaire pour rendre hommage aux gendarmes des Groupes d’Action Rapide de Surveillance et d’Intervention (GARSI) de Barani et de Toéni, localités situées dans la région de la boucle du Mouhoun. Elle a marqué la fin de missions des premiers éléments des deux GARSI ci-dessus nommés. Cette cérémonie, placée sous la présidence du Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale, le Lieutenant-Colonel Evrard François de Salles SOMDA, a connu la participation des autorités militaires, paramilitaires et judiciaires ainsi que les familles des gendarmes en fin de mission.

En rappel, les GARSI, sont des unités opérationnelles qui ont pour missions essentielles : la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée dans les zones frontalières. Ils peuvent mener des opérations conjointes avec les GARSI des autres pays, selon les accords bilatéraux, sous régionaux et internationaux.

Les GARSI de Barani et de Toéni déployés sur le terrain ont permis de contenir les menaces dans la zone. En bons guerriers, ils ont pris l’ascendance sur l’ennemi qui a tenté par tous les moyens de se venger. C’est pourquoi, la Gendarmerie Nationale leur rend hommage, en signe de reconnaissance pour leurs nombreuses victoires engrangées sur les théâtres d’opérations.

Au nombre de deux cent quarante au déploiement, les hommes de ces unités spécialisées dans la lutte contre le terrorisme ont perdu dix (10) de leurs braves combattants dont les portraits ont été présentés à l’assistance.

En terme de bilan à mettre au compte des GARSI de Barani et de Toéni durant trois ans, on peut retenir ce qui suit :

Une centaine de terroristes neutralisés ;

455 terroristes interpellés ;

69 engins explosifs improvisés neutralisés ;

24 bases terroristes démantelés ;

126 actions offensives menées ;

377 infiltrations menées ;

288 escortes effectuées.

Les GARSI ont subi six embuscades et enregistré trois attaques sur leurs bases.

Ces statistiques sont bien parlantes et démontrent le caractère dynamique et opérationnel de ces deux unités de la gendarmerie, qui ont réussi à braver les groupes armés terroristes qui semblaient à tout point de vue, être dans leur biotope.

Outre ces actions opérationnelles, ils ont aussi mené des actions civilo-militaires au profit des populations. L’on retient :

Les soins médicaux ;

Les dons de vivres ;

Les cours d’appuis aux scolaires en difficultés, à cause de l’absence des enseignants ;

La sécurisation des lieux de culte lors des prières.

La cérémonie d’hommage a été rendue par le Lieutenant-Colonel Hamza Tidiane OUATTARA, Commandant la Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale.

Source: Gendarmerie nationale du Burkina

Articles similaires

Burkina Faso: départ précipité d’Isaac Zida au Conseil des ministres

ActuBurkina

AFRIQUE DU SUD : Oscar Pistorius comparaitra de nouveau le 18 avril prochain

ActuBurkina

Burkina Faso : 4 nouveaux ministres font leur entrée au gouvernement

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR