ActuBurkina
A la une Politique

Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Pas de négociation avec les groupes armés », Ibrahim Traoré

Le Capitaine Ibrahim Traoré a rassuré, lors de son grand entretien à la télévision nationale, le 3 février denier  qu’il ne négociera pas avec les groupes armés. « La négociation, je ne sais pas ce que vous appelez négociation (…) Je ne vais jamais négocier. Nous n’avons pas décidé d’attaquer. Les terroristes nous attaquent, tuent des civils sans armes. Il faut faire la différence entre tendre la main et négocier », a-t-il affirmé.
Par ailleurs, chef de l’Etat a dit tendre  tend la main à ceux qui veulent déposer les armes. «La vocation n’est pas de tuer. Aujourd’hui, nous souhaitons que ceux qui sont engagés avec ces groupes, qu’ils ne sont pas vraiment convaincu parce que ils ne défendent rien. Il n’y a aucun idéal qui est défendu», a dit le capitaine Traoré. Pour lui, il n’est écrit nulle part qu’il faut ôter la vie à des créatures que Dieu. «Qu’ils comprennent que ce n’est aucunement un message. C’est juste les intérêts de certaines personnes obscures qu’ils servent et ces individus, s’ils comprennent le message qu’ils puissent quitter les rangs. Nous sommes prêts à les accueillir et à les remettre dans la société pour qu’ils puissent travailler au profit de toute la société», a-t-il soutenu.
ActuBurkina

Articles similaires

Fonds mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme : le Burkina Faso contribue pour un million de dollars

ActuBurkina

SOMMET DE PAU : Voici la déclaration conjointe des Chefs d’Etat

ActuBurkina

RENCONTRE NATIONALE ETAT/SECTEUR PRIVE : 43 /45 recommandations de 2018 en cours de mise en œuvre

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR