ActuBurkina
A la une Société

LUTTE CONTRE LE GRAND BANDITISME A OUAGADOUGOU : 9 délinquants dans les filets de la Police

Le Service régional de la police judiciaire (SRPJ) a mis la main sur un réseau de délinquants spécialisés dans les vols à main armée, les cambriolages de véhicules et de boutiques Orange money et les salles de jeux Lydic-Ludia, etc. Le réseau dont 9 ont pu être interpellés, 4 autres sont activement recherchés, et leurs butins saisis ont été présentés aux hommes et femmes de médias de 12 février 2021 à Ouagadougou par les premiers responsables du SRPJ.

 La Police nationale dans ses missions régaliennes de protection des citoyens et de leurs biens a mis la main sur un réseau de délinquants dont 9 membres ont pu être interpellés, 4 autres sont activement recherchés. Spécialisé dans les vols à main armée, les cambriolages de véhicules et de boutiques d’orange money, les malfrats dont l’âge est compris entre 22 et 38 ans, composés de 13 membres dont un personnel de défense de 29 ans, toujours en service et domicilié à Tabtenga, sont tombés dans les filets de la Police. Selon le Commissaire principal de Police, Sayibou Galbané, le réseau avait pour quartier général, un kiosque à café situé dans le quartier Tabtenga de Ouagadougou. Leur mode opératoire, cibler leur victime, se déporter sur les lieux pour faire connaissance et attendre le moment propice pour commettre leur forfait. A en croire M. Galbané, ces délinquants n’hésitaient pas à faire usage de leurs armes et emporter les vélomoteurs originaux trouvés sur les lieux.

Les conférenciers avec le CPP Sayibou Galbané (micro)

 

En effet, du  8 janvier 2021 à la date de leur arrestation, ce sont plusieurs  opérations de braquages et de cambriolages qui ont été opérées par le gang. « Toutes ces attaques ont été perpétrées sous la menace d’une Kalachnikov et de deux pistolets automatiques (PA) », a indiqué CPP, M. Galbané. A l’en croire, le gang serait à l’origine de cette affaire de 22 millions emportés suite à un braquage, mi-janvier dernier. Des objets saisis, on a une kalachnikov avec deux chargeurs garnis de 57 munitions, un pistolet automatique de 9 calibres avec un chargeur de 7 munitions, un pistolet automatique de 7,65 mm avec un chargeur garni de 6 munitions, trois vélomoteurs de marque SIRIUS, un vélomoteur de marque Spark RX, un vélomoteur de marque RR, un vélomoteur de marque Yamaha 150, deux ordinateurs portables, quarante-neuf (49) paires de chaussures neuves pour homme et femme et la somme de 5 138 190 francs CFA. Et M. Galbané de souligner que l’enquête se poursuit en vue du démantèlement des autres membres du réseau toujours en cavale. Il a, par la même occasion, remercié la population pour leur franche collaboration et appelé une fois de plus, à la collaboration de tous afin d’endiguer l’insécurité dans la ville de Ouagadougou et environnants.

 

Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

MATDCS : l’ANAG, le nouveau-né du syndicat des administrateurs civils

ActuBurkina

12e CONGRES ORDINAIRE DE LA CNTB : pour un monde syndical plus fort

ActuBurkina

Effort de guerre au Burkina : L’UPC lance une souscription volontaire de ses militants

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR