ActuBurkina
A la une Société

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : le REN-LAC pour une gestion efficiente des ressources minières

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a convié les hommes et les femmes de médias à une conférence de presse ce 1er décembre 2020 à son siège à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence de presse, procéder au lancement des activités de la 15ème édition des journées nationales du refus de la corruption (JNRC) qui se tiendront du 1er au 10 décembre 2020 à Ouagadougou.

 C’est sous le thème « transparence et redevabilité dans la gestion des ressources minières au Burkina Faso » que se tiendra la 15ème édition des journées nationales du refus de la corruption (JNRC). Ces JNRC auront lieu du 1er au 10 décembre 2020 à Ouagadougou, dans des villes minières, ainsi que dans le 5 région abritant les comités régionaux anti-corruption que sont les Hauts Bassins, le Centre-Ouest, le Nord, le Sud-Ouest et l’Est.

Selon le secrétaire exécutif national Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), Sagado Nacanabo, le choix du thème de cette 15eme édition se justifie non seulement par l’importance stratégique de l’industrie minière pour l’économie du Burkina, mais aussi et surtout par les nombreux scandales qui émaillent le secteur. « Le récent scandale illustratif est celui du charbon fin dont le dossier se trouve actuellement sur la table du juge attendant d’être vidé », a affirmé Sagado Nacanabo. Toujours selon le secrétaire exécutif du REN-LAC, la 15eme édition des JNRC se tient dans un contexte marqué par la réélection du président Roch Marc Christian Kaboré, après cinq années de gouvernance au cours desquelles la corruption a connu une augmentation, en témoignent les différents rapports du REN-LAC, de l’ASCE-LC et de Transparancy international. « Les différentes activités des JNRC visent à jeter la lumière sur les mauvaises pratiques qui existent dans le secteurs minier », a laissé entendre Sagado Nacanabo.

Quelques activités au menu de la 15ème édition des JNRC : le forum national sur la gestion des ressources minières, l’animation d’émission télé et radio sur le thème de l’édition, l’animation de conférences publiques, les projections du film intitulé « Pas d’or pour Kalsaka » et l’animation de stands au Centre national su spectacle et de l’audiovisuel (CENASA).

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

NIGER : l’opposant Hama Amadou est rentré après 3 ans d’exil

ActuBurkina

Burkina : Conseil des ministres du mercredi 9 août 2023

ActuBurkina

Cancer du sein :  « Le traitement est plus efficace si le diagnostic est fait précocement », Pr Charlemagne

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR